FORUM CHRETIEN.... LA SOURCE D'EAU VIVE !
Bonjour et bienvenue sur le forum chrétien protestant " La source d'eau vive". Merci de vous présenter dans le forum dédié. A très vite !

Le baptême sous condition?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le baptême sous condition?

Message  jpeg le Mar 26 Mar 2013 - 15:02

Deux questions en une, est ce que selon vous (et selon la bible) le baptiseur a une réponsabilité dans le baptême? Et la deuxieme question, c'est est ce qu'on peut refuser le baptême? à quelqu'un, par exemple un jeune qui flirterait avec une non chrétienne, je parle pas ici de cas moral très grave mais je connais ce cas et je me posais la question? Ne prenons pas des cas graves mais juste cette question et sur quoi pourrait on légitimer le refus du baptême bible en main?

_________________
"L'épreuve n'enlève pas la foi elle n'enlève que la mauvaise foi..."

Que Dieu vous bénisse

jpeg

Messages : 4627
Date d'inscription : 01/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baptême sous condition?

Message  T. R. le Mar 26 Mar 2013 - 17:26

jpeg a écrit:Deux questions en une, est ce que selon vous (et selon la bible) le baptiseur a une réponsabilité dans le baptême?

Je pense qu'il a la responsabilité de l'administrer conformément à son institution.


Et la deuxieme question, c'est est ce qu'on peut refuser le baptême? à quelqu'un, par exemple un jeune qui flirterait avec une non chrétienne, je parle pas ici de cas moral très grave mais je connais ce cas et je me posais la question?

Qu'il ait une copine non-chrétienne ne me semble pas être un crime et si l'inquiétude porte sur un éventuel mariage avec elle, il est certain qu'on n'en est pas encore là et qu'il me semblerait exagéré de refuser le baptême pour ça. Bien plus: je baptiserais ce garçon en espérant que sa vie spirituelle ainsi renforcée et approfondie (et qu'il en soit ainsi de plus en plus et de jour en jour) il soit guidé pour réformer sa vie et prendre les meilleures décisions possibles pour son bien.
Maintenant, s'il s'agit de coucheries, disons que je le préviendrais que cela n'est pas accepté par Dieu et que je ne suis d'accord de le baptiser que s'il est pénitent. Je ne suis pas un inquisiteur, mais, évidemment, s'il continuait ses coucheries après le baptême, et que je venais à le savoir, et qu'au bout d'avertissements en bonne et due forme, il persévérait dans son crime, alors, il serait excommunié et je ne vois pas ce qu'il aurait gagné en étant baptisé.


Ne prenons pas des cas graves mais juste cette question et sur quoi pourrait on légitimer le refus du baptême bible en main?

Pour moi:

Un adulte qui ne professe pas la foi orthodoxe (selon Actes 8 )
Un adulte qui ne se reconnait pas pécheur (genre: je ne regrette pas d'êre une pornstar et je vais continuer ma carrière après être devenu chrétien)
avatar
T. R.

Messages : 1279
Date d'inscription : 25/07/2012
Localisation : Cité de Dieu

http://blog-confessant.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baptême sous condition?

Message  Annick le Mar 26 Mar 2013 - 22:17

A mon avis, celui qui baptise a une responsabilité limitée. Il doit s'assurer que la personne qui demande le baptême en a bien compris la signification : Philippe a instruit l'eunuque qui a aussitôt demandé le baptême et cela lui a été accordé.. Celui-ci a été baptisé sur le champ, on n'a pas examiné sa vie, et Philippe ne le connaissant pas, ne pouvait pas savoir si une fois baptisé, il mènerait une vie droite !

Pour ce qui est du refus du baptême en raison du comportement de la personne, je suis personnellement contre pour les raisons suivantes :
- tous sont pécheurs et privés de la gloire de Dieu, donc pas de petit ou de grand péché aux yeux de Dieu.
- C'est la foi qui sauve et non les oeuvres
- Certaines personnes se font baptiser alors qu'elles commettent de grands péchés, mais comme elles le cachent bien, le pasteur n'est pas au courant
- Il est difficile de faire des catégories dans les péchés, ceux qu'on admettrait, ceux qui seraient rédhibitoires.
- la personne qui a compris ce à quoi elle s'engage est pleinement responsable devant Dieu, c'est donc une affaire entre elle et Dieu

avatar
Annick

Messages : 1096
Date d'inscription : 03/07/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baptême sous condition?

Message  Jacques G le Mer 27 Mar 2013 - 1:56

Il y a le cas de Simon, Actes 8, qui bien que baptisé, verset 13, son coeur n'était pas droit devant Dieu
Actes 8
20 Mais Pierre lui dit: Que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu s'acquérait à prix d'argent!
21 Il n'y a pour toi ni part ni lot dans cette affaire, car ton coeur n'est pas droit devant Dieu.
Seule la responsabilité de Simon est prise en compte, pas de celui qui l'a baptisé.

Jacques G

Messages : 242
Date d'inscription : 07/09/2012

http://www.un-livre-ouvert-sur-la-vie.fr/?page_id=513

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Le baptême sous condition?

Message  Nathan_France le Jeu 28 Mar 2013 - 23:40

outcast a écrit:
jpeg a écrit:un jeune qui flirterait avec une non chrétienne
ou est le problème? c'est un peu du sectarisme là quand meme, de refuser un bapteme a cause de ça...

Outcast, je me réjouis de voir qu'on est d'accord sur ce sujet!

Cela ne me serait même pas venu à l'esprit qu'il faille refuser le baptême à un jeune qui "flirterait" (sauf si on considère que le "flirt" correspond à des relations sexuelles hors mariage...) et qui serait amoureux d'une jeune femme inconvertie.

Au contraire, d'ailleurs! Le bon témoignage de la foi de ce jeune homme pourrait être profitable pour le salut de la future épouse éventuelle.

Nathan_France

Messages : 117
Date d'inscription : 28/07/2012
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baptême sous condition?

Message  annedeblois le Lun 29 Avr 2013 - 1:17

Parfaitement d'accord!

Non, mais... si on devait refuser le baptême à quiconque a encore des choses à régler dans sa vie, personne ne se ferait baptiser. C'est la même erreur, toujours la même erreur, c'est-à-dire prétendre que le baptême est une fin. Faux, c'est un début!

Pour ma part, en tout cas, si vous m'aviez vue, en 1998, l'année de mon baptême, encore bon qu'on ne m'ait pas imposé de conditions. J'ai fait part de mon intérêt à suivre Jésus et à Le recevoir dans ma vie, dans l'état où j'étais, et j'ai aussitôt demandé le baptême comme point de départ officiel de cette nouvelle vie chrétienne qui était tout sauf parfaite, et on a accepté ma demande en ajoutant mon nom à la liste de l'assemblée spéciale prévue à cette fin. 15 ans plus tard, j'ai connu des hauts et des bas, mais ma foi est plus forte que jamais, j'ai enfin trouvé un équilibre dans ma vie, et je sais que j'ai encore du chemin à faire, voilà.

Je remercie d'ailleurs le pasteur qui a pris ma demande de baptême en charge (Raymond L'Archer, aujourd'hui retraité). Son ouverture d'esprit est impressionnante.
avatar
annedeblois

Messages : 816
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 42
Localisation : Québec, QC (Canada)

http://annedeblois.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum