FORUM CHRETIEN.... LA SOURCE D'EAU VIVE !
Bonjour et bienvenue sur le forum chrétien protestant " La source d'eau vive". Merci de vous présenter dans le forum dédié. A très vite !

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  jpeg le Sam 28 Juil 2012 - 13:02

Lambert a écrit:
Si Dieu donne à quelqu'un la conviction que le temps est favorable, alors la personne concernée saisira cette opportunité, sinon il est ensuite trop facile de dire qu'elle a manqué de foi, je dirai plutôt que le conseilleur a péché par excès de zèle.

Je parlais à cette personne et je voyais qu'on lui citait l'exemple de Pierre qui tombe dans l'eau par manque de foi au moment où il a senti le sevrage. En fait c'est pas un exces de Zele c'est juste une théologie à la noix. Y a une théologie, Dieu guérit de tout, l'amour de Dieu doit enlever toute souffrance au moins psychologique. Donc du coup faut faire coller ça aux faits, c'est pas un exces de zele c'est un manque de remise en question. C'est cette idée que parce que dans ces eglises charismatoches certains ont vécu une guérison spontannée tous doivent la vivre. La petite boite est prévue pour eux, si c'est pas le cas => manque de foi, hop c'est réglé la théologie est rodée et doit marcher pour tous, ensuite une fois fermement accroché à cette conviction comment entendre le Saint esprit dire quelque chose d'autre que cette personne ne doit plus prendre de médicaments.
Du coup ensuite comment remettre les pieds dans son église quand la guérison du seigneur a échoué avec tout ce que ça implique. Je prends lui mais y en a tant, là je parle de bipolarité pas d'antidepresseur de confort.

jpeg

Messages : 5407
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  annedeblois le Sam 28 Juil 2012 - 21:31

jpeg a écrit:C'est cette idée que parce que dans ces eglises charismatoches certains ont vécu une guérison spontannée tous doivent la vivre. La petite boite est prévue pour eux, si c'est pas le cas => manque de foi, hop c'est réglé la théologie est rodée et doit marcher pour tous, ensuite une fois fermement accroché à cette conviction comment entendre le Saint esprit dire quelque chose d'autre que cette personne ne doit plus prendre de médicaments.
Du coup ensuite comment remettre les pieds dans son église quand la guérison du seigneur a échoué avec tout ce que ça implique. Je prends lui mais y en a tant, là je parle de bipolarité pas d'antidepresseur de confort.
jpeg, je suis de ton avis.

Personnellement, je crois que les guérisons spontanées peuvent se produire, mais je crois que pour la plupart des gens, la guérison se trouve dans les ressources disponibles autour de nous. Je trouve très malsain cette obsession que ça arrive à tout le monde. J'ai vu beaucoup (trop!) de gens quitter l'assemblée faute d'avoir eu leur guérison tant désirée... Vouloir la guérison de tout le monde et prêcher à ce sujet constamment met trop de pression sur certains, les ravages peuvent être catastrophiques.

Il faut donc être très prudent.
annedeblois
annedeblois

Messages : 1062
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 44
Localisation : Québec, QC (Canada)

http://annedeblois.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  Lambert le Dim 29 Juil 2012 - 10:39

Oui, j'ai utilisé le terme "excès de zèle" par "charité chrétienne" mais fondamentalement je suis d'accord avec toi, jpeg.
Lambert
Lambert

Messages : 24
Date d'inscription : 27/07/2012
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  Nathan_France le Dim 29 Juil 2012 - 11:18

Bonjour.

Sauf erreur de ma part, je suis la personne concernée.

(Je précise que ni jpeg ni aravis ne m'ont demandé de venir ici, donc je découvre. Et c'est très bien qu'ils aient eu l'idée d'ouvrir une discussion sur ce thème. Je sais que je ne suis pas le seul à être concerné par ce type de problème...)

Ce matin, je ne suis pas allé au culte. Je suis encore très fatigué (suite à l'arrêt puis reprise du médicament que j'avais arrêté). Mais je serai également un peu "honteux" de revenir à l'église, alors que le miracle pour lequel on m'avait d'ailleurs demandé de témoigner, ne s'est finalement pas produit.

Je sais bien que je ne devrais pas être gêné par cela, mais j'avoue que ces évènements m'ont un peu perturbé dans ma foi. Si j'ai du reprendre le médicament, c'est que j'ai manqué de foi et que le miracle s'est arrêté à cause de ce manque de foi. Après discussion "tchat facebook" avec jpeg et son épouse, j'ai bien compris que je n'étais pas en tord.

Enfin, surtout je suis gêné par rapport aux autres personnes de l'église.
Le pasteur, bien gentil, m'a effectivement cité l'exemple de Pierre qui manquait de foi. J'ai donc imploré le Seigneur, comme Pierre l'avait fait, sans grand résultat.
Un autre jeune de l'église m'avait écrit aussi (on correspondait par mail): "Alors je t'en prie, ne baisse pas les bras maintenant, c'est justement parce que le malin voit qu'il est en train de te perdre (en même temps que tu perds ta dépendance), qu'il va essayer de te décourager pour te refaire plonger dedans."

Je sais bien que cette pensée est assez répandue dans l'église. Les maladies psychiatriques sont assimilées au domaine spirituel. On ne le dit généralement pas ouvertement, mais je crois comprendre qu'il y a cette idée assez répandue, que les troubles psychiques relèveraient du combat spirituel.

Lors de ma dernière hospitalisation (il y a 1 an), deux chrétiens (du groupe de jeunes de l'église) sont venus le voir à la clinique. Par un drôle de hasard, une patiente d'une autre chambre du service sortait en même temps. C'était une amie des deux jeunes. Cette dame était une membre de cette même église, qui était suivie dans cette clinique. Après, durant le reste de l'hospitalisation, j'avais sympathisé avec cette sœur, et on a bien discuté. Elle ne venait plus aux cultes et réunions de l'église car elle était gênée par le fait que les autres croyants ne la comprenaient pas. Finalement, je crois que je vis actuellement ce qu'elle a ressenti à l'époque. Donc il me semble maintenant évident que les théories douteuses assimilant les troubles psychiatriques à un combat spirituel sont assez répandues.

Le diagnostic actuel étant un mélange entre schizophrénie et trouble bipolaire (on parle dans ce cas de trouble schizo-affectif), il me semblait important de conserver le plus gros du traitement. Vu comment ça a évolué ensuite, j'ai eu raison de ne pas tout arrêter en même temps.

Mais le pasteur m'avait dit qu'il ne croyait pas que je souffrais de schizophrénie, et qu'il fallait continuer à prier, car ce serait dommage de prendre un traitement inutilement (la partie du traitement que je n'avais pas arrête: neuroleptique et thymorégulateur)...

Voilà... Je vois que mon propos aura été un peu long. Excusez moi si c'est trop long, ou si je me répète... Mais je crois que vous aurez bien compris que la situation est gênante pour moi.

Maintenant, j'ai quand même sympathisé avec plusieurs personnes de l'église, et ça me gênerait bien de ne plus y retourner (qui que je ne sois pas allé au culte depuis près d'1 mois). Surtout que j'ai d'énormes problèmes de sociabilisation et de contacts sociaux (médicament, cela est lié aux "symptômes déficitaires de la schizophrénie") et j'étais content d'avoir une certaine vie sociale en participant aux activités de l'église.

En plus, je me dis que si je quitte l'église suite à ces évènements (pour aller dans une église plus respectueuse et avec une théologie plus raisonnable), ils considèreront que ce sont méfaits de la psychiatrie et de l'addiction aux psychotropes, et cela validera leurs thèses.

Nathan_France

Messages : 117
Date d'inscription : 28/07/2012
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  Yoda le Dim 29 Juil 2012 - 11:28

Nathanfrance a écrit:
Je sais bien que je ne devrais pas être gêné par cela, mais j'avoue que ces évènements m'ont un peu perturbé dans ma foi. Si j'ai du reprendre le médicament, c'est que j'ai manqué de foi et que le miracle s'est arrêté à cause de ce manque de foi. Après discussion "tchat facebook" avec jpeg et son épouse, j'ai bien compris que je n'étais pas en tord.

Enfin, surtout je suis gêné par rapport aux autres personnes de l'église.
Le pasteur, bien gentil, m'a effectivement cité l'exemple de Pierre qui manquait de foi. J'ai donc imploré le Seigneur, comme Pierre l'avait fait, sans grand résultat.
Quand Pierre a manqué de foi pour continuer à marcher sur l'eau c'est après avoir reçu une invitation claire du Seigneur à le faire. Si on n'a pas reçu une telle invitation claire, ce n'est plus de la foi mais de la présomption. C'est ce que me semble demander les gens de ton église.
Yoda
Yoda

Messages : 4391
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 68
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

http://glanages.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  annedeblois le Dim 29 Juil 2012 - 13:00

Yoda, tu m'as enlevé les mots du clavier, j'allais répondre à peu près la même chose. Nathan, je crains qu'on te conseille très mal et qu'on comprenne fort mal ta situation à ton assemblée. Je suis convaincue que tu n'es pas en tort.

Nathan, tu n'as pas à être gêné, au contraire, je crois sincèrement que le pasteur dont tu parles, bien qu'il ait l'air gentil comme tu dis, t'a très mal conseillé. Cela n'a absolument rien à voir avec un manque de foi semblable à celui de Pierre qui est invité à marcher sur l'eau. Ta situation est d'un tout autre ordre, et dépasse l'expertise d'un pasteur normalement formé (théologie, pastorale, études bibliques avancées), alors si même un pasteur ne peut toujours bien te conseiller, imagine les autres membres de l'assemblée!!! No
annedeblois
annedeblois

Messages : 1062
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 44
Localisation : Québec, QC (Canada)

http://annedeblois.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  Lambert le Dim 29 Juil 2012 - 15:21

Je crois que l'on peut affirmer que tout désordre physique ou psychique est aussi du domaine spirituel mais pas uniquement. Si je me coupe et saigne abondamment, je peux invoquer le secours divin et ouvrir quand même ma trousse de secours.

Ensuite tout est une question de mesure, est ce que la dépendance aux médicaments est pire que la maladie ? Est ce que un sevrage progressif est souhaitable ou prématuré ? Est ce que la foi n'a pas aussi pour rôle d'aider à supporter la maladie et la médication qui s'ensuit ? Toutes sortes de questions qu'un chrétien doit se poser quand il souffre, sans que cela ne remette en cause sa foi.

Une autre question qu'on peut se poser, comment quantifie t'on la foi ? A l'absence de miracles ? A l'abondance de bénédictions ? ou tout simplement à la persévérance en toute circonstance ?
Lambert
Lambert

Messages : 24
Date d'inscription : 27/07/2012
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  jpeg le Dim 29 Juil 2012 - 17:07

Pourquoi on ne se pose pas cette question pour un diabetique qui se pique à l'insuline?

jpeg

Messages : 5407
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  Lambert le Dim 29 Juil 2012 - 18:50

jpeg a écrit:Pourquoi on ne se pose pas cette question pour un diabetique qui se pique à l'insuline?

Qui dit qu'on ne se la pose pas ?

Il doit bien exister sans chercher loin des gens pour dire au diabétique d'arrêter l'insuline par la foi. A partir du moment où la théologie est "le Seigneur te guérit systématiquement si tu as la foi" alors c'est valable quelque soit la maladie. Après je ne vois pas trop pourquoi le chrétien tombe malade si le Seigneur est censé le guérir systématiquement, autant qu'il le maintienne constamment en bonne santé. Juste pour dire que ce genre de théologie ne tien t évidemment pas la route, les chrétiens ne sont pas moins malades que les non chrétiens.
Lambert
Lambert

Messages : 24
Date d'inscription : 27/07/2012
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  Nathan_France le Dim 29 Juil 2012 - 19:38

Bonsoir à tous.

J'ai pris connaissance de vos intéressantes réflexions sur le sujet.

Lambert a écrit:Il doit bien exister sans chercher loin des gens pour dire au diabétique d'arrêter l'insuline par la foi. A partir du moment où la théologie est "le Seigneur te guérit systématiquement si tu as la foi" alors c'est valable quelque soit la maladie.

Ton raisonnement est logique. Quitte à adhérer à cette théologie, le bon sens serait d'avoir cette réflexion pour toutes les maladies.

J'ai l'impression que les maladies psychiatriques sont mises directement sur le plan spirituel. Alors que ce n'est pas le cas des autres domaines médicaux.

En gros, si un chrétien (en tous cas, dans mon cas) souffre de troubles psychiques, c'est un problème spirituel, et (plus ou moins directement) un manque de foi de sa part s'il n'est pas miraculeusement guéri après sa conversion.

Pour reprendre mon exemple, je suis myope "comme une taupe" et j'ai des problèmes pulmonaires pour lesquels des traitements lourds ont été nécessaires. Ce qui m'étonne, quand même, c'est que les problèmes de vue ou pulmonaires (par exemple) ne sont pas considérés sur un plan spirituel. Ce serait pareil pour du diabète, du cholestérol, ou même pour des cas de cancer.

Des chrétiens qui souffrent d'une tumeur cancéreuse, on va prier pour que les chirurgiens et autres médecins soient guidés par Dieu pour enlever la tumeur. Évidemment, on prie aussi pour le malade. Mais je n'ai jamais entendu qu'on priait pour que le malade cancéreux soit délivré des chaines du cancer et de l'addiction aux traitements des cancérologues.

Il me semble que ce raisonnement est valable pour toute autre spécialité médicale, autre que la psychiatrie.

Des pasteurs portent des lunettes (ou des lentilles), tout comme des anciens et beaucoup de membres d'églises... Et je n'ai jamais entendu que ces gens manquent de foi, et qu'ils sont victimes d'une dépendance addictive malsaine (voire diabolique) aux lunettes.

Nathan_France

Messages : 117
Date d'inscription : 28/07/2012
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  Ombre450 le Dim 29 Juil 2012 - 19:43

+ 1
Ombre450
Ombre450

Messages : 2349
Date d'inscription : 30/06/2012
Age : 49
Localisation : toulon

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  Lambert le Dim 29 Juil 2012 - 19:54

Et oui, tu as mis le doigt dessus, c'est bien là que peche leur théologie, ils ne vont pas au bout de leur raisonnement, pourquoi, tout simplement parce qu'alors ils perdraient eux même la foi.

En fait tout ces gens sont certainement bien intentionnés à ton égard, mais soit ils expliquent mal, transmettent mal le message, soit ils ne l'ont pas eux même compris et donc le déforme.

Oui, le Seigneur peut délivrer, oui, on peux saisir cette délivrance par la foi, oui, un homme de Dieu peut apporter cette délivrance par la foi (la sienne) mais non cela n'a rien de systématique ou d'obligatoire pour prouver la foi.
Lambert
Lambert

Messages : 24
Date d'inscription : 27/07/2012
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  Jujubest le Dim 29 Juil 2012 - 23:25

Je suis tout à fait d'accord, il y a dans beaucoup de domaines, notamment la psychiatrie,,une tendance à tout vouloir spiritualiser.

Personnellement, je pense que c'est abusé ( sauf dans le cas des pervers, là pour moi c'est clairement démoniaque que des gens qui font souffrir les autres et y trouvent du plaisir, ça va au-delà de la psychiatrie ).

En tout cas Nathan, ne te laisse pas influencer par ce que te dit untel,ou untel, agis selon ta conviction.

Jujubest

Messages : 435
Date d'inscription : 01/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  annedeblois le Lun 30 Juil 2012 - 12:45

Jujubest a écrit:Je suis tout à fait d'accord, il y a dans beaucoup de domaines, notamment la psychiatrie,,une tendance à tout vouloir spiritualiser.
Parfaitement! Mais d'où vient cette manie de vouloir tout spiritualiser? Y a-t-il une si grande différence entre l'insuline d'un diabétique et les anti-dépresseurs ou anti-psychotiques? Pourquoi reprocher à quelqu'un qui dépend (avec raison) d'une quelconque médication de manquer de foi, quand Paul lui-même conseillait à son ami Timothée de boire un peu de vin pour soigner ses indispositions (je ne me souviens plus de laquelle de ses deux épitres à Timothée, mais c'est bien écrit dans l'une d'elles)? Qu'y a-t-il de «spirituel» ou de «glorieux» à s'abstenir d'un traitement qui remet quelqu'un sur pied?

(Quand ce n'est pas la maladie, on spiritualise le célibat ou on fait tout pour trouver un conjoint à X ou Y, même chose. Les ravages que ça fait sont énormes.)

Jujubest a écrit:Personnellement, je pense que c'est abusé ( sauf dans le cas des pervers, là pour moi c'est clairement démoniaque que des gens qui font souffrir les autres et y trouvent du plaisir, ça va au-delà de la psychiatrie ).

En effet, et dans le cas qui nous concerne on est loin de la perversion démoniaque. C'est vraiment d'un tout autre ordre. Une personne souffre, et au lieu de l'aider on prétend qu'elle manque de foi. Je ne comprends pas que l'armée de Dieu que doit être l'assemblée puisse être à ce point impitoyable envers ses blessés. Un pasteur a dit cette phrase: «L'assemblée chrétienne est la seule armée qui tue ses blessés au lieu de les soigner.» C'était en 1999. Prophétique?

Jujubest a écrit:En tout cas Nathan, ne te laisse pas influencer par ce que te dit untel,ou untel, agis selon ta conviction.

+ 1 000 000 000
annedeblois
annedeblois

Messages : 1062
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 44
Localisation : Québec, QC (Canada)

http://annedeblois.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  annedeblois le Lun 30 Juil 2012 - 12:53

Lambert a écrit:Une autre question qu'on peut se poser, comment quantifie t'on la foi ? A l'absence de miracles ? A l'abondance de bénédictions ? ou tout simplement à la persévérance en toute circonstance ?
Excellente question!!!!!

De la même manière: quels sont les fruits visibles d'une personne qui a la foi? Une excellente santé et l'absence totale de médicaments dans sa pharmacie? L'abondance matérielle? Ou une personne plus équilibrée, un bon voisin, un bon employé, une personne/famille plus résiliente et plus sereine face à l'épreuve?
annedeblois
annedeblois

Messages : 1062
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 44
Localisation : Québec, QC (Canada)

http://annedeblois.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  Nathan_France le Ven 10 Aoû 2012 - 14:34

Bonjour à tous.

Depuis les dernières "péripéties" de l'ingérence pastorale dans le domaine médical - psy, quelques nouvelles:

J'ai du me résigner à reprendre 2 gélules du médicament arrêté. Ça allait de plus en plus mal. J'espère que ça ira... et que je ne remonterai quand même pas à la posologie que je prenais auparavant (3 gélules) de cet anti-dépresseur.
Concernant le reste du traitement, et notamment l'anti-psychotique (dit aussi neuroleptique), je l'avais bien sûr continué. Et je crois que j'ai eu raison.

Par contre, le problème est que j'ai toujours un peu honte d'avoir du reprendre ces médicaments. C'est pas très rationnel, car je sais bien que je n'ai rien à me reprocher.

Enfin, il y a quand même un problème important: Je n'arrive pas à retourner à l'église dont je suis membre (assemblée pentecôtiste).

Je sais bien que des gens "bien pensants" vont s'empresser de me demander où j'en suis, si j'ai pu arrêter les autres médicaments... D'ailleurs, le pasteur lui-même (qui avait "contesté" le diagnostic du médecin psychiatre) m'avait incité à arrêter la médication. Je me vois mal retourner lui dire que j'ai repris le médicament en question, et que j'ai renoncé à arrêter le reste du traitement.

Ayant un très bon ami qui est membre d'une église évangélique libre, je crois que j'irai là bas dimanche prochain. (D'ailleurs, je n'ai pas énormément sympathisé avec les jeunes de l'église de pentecôte. Alors que j'ai deux bons amis dans cette église évangélique libre...)

Nathan_France

Messages : 117
Date d'inscription : 28/07/2012
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  annedeblois le Dim 12 Aoû 2012 - 13:29

Je t'en prie, n'aie pas honte de prendre tes médicaments. Ce n'est pas TON problème, mais celui de l'assemblée qui ne s'y connaît pas en psychiatrie.
annedeblois
annedeblois

Messages : 1062
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 44
Localisation : Québec, QC (Canada)

http://annedeblois.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  Ombre450 le Dim 12 Aoû 2012 - 13:41

Je sais bien que des gens "bien pensants" vont s'empresser de me demander où j'en suis, si j'ai pu arrêter les autres médicaments... D'ailleurs, le pasteur lui-même (qui avait "contesté" le diagnostic du médecin psychiatre) m'avait incité à arrêter la médication. Je me vois mal retourner lui dire que j'ai repris le médicament en question, et que j'ai renoncé à arrêter le reste du traitement.

je vais juste reagir a ça

tu es sous influence
si quelqu'un t'aime il t'accepte tel que tu es et quoi que tu fasse
Dieu agit comme cela envers toi (et envers tous)
ou alors il t'enseigne...et son enseignement est une delivrance pas une chappe de plomb (c'est la raison pour lequel on est chretien car jour apres jour on se libere....)

tu es adulte
a toi de choisir de vivre en homme libre devant ton Dieu et les homme
ou en adulte asservi pour etre bien vu

ces gens sont aveugle et ignorant de la medecine psychiatrique (et de la bible mais ça c'est plus compliquer a demontrer...mais ici on t'en a fait des tartine sur leur erreur spirituel)
si tu es compatissant envers eux tu leur ouvre les yeux (meme si a mon avis c'est pas gagner)
mais la tu les conforte dans leur erreur et ils continuront de plus belle en te citant en bien ou en mal

vie en homme libre
t'es un jeunot mais crois moi tu sera un soleil pour tout le monde car un homme libre si petit soit il est toujours interessant a cotoyer
Ombre450
Ombre450

Messages : 2349
Date d'inscription : 30/06/2012
Age : 49
Localisation : toulon

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  Nathan_France le Dim 12 Aoû 2012 - 14:03

Merci Anne et Ombre pour vos messages.
Dans le fond, je sais que vous êtes dans le juste; Et vos propos sont très pertinents.

En y réfléchissant aujourd'hui, je me disais qu'il ne faut pas non plus "accabler" ces gens. Certes ils ont des théories pas très claires. Mais il est probable aussi que je "psychote" et que je dramatise la situation.

Je suis bien obligé de constater que mon état continue à se dégrader.
Étant encore un peu angoissé et ayant peur regard des autres (et surtout d'un "jugement" négatif de la part d'autrui), je ne suis pas sorti de chez moi depuis vendredi...
Et puis ce matin, je ne me suis pas réveillé assez tôt pour aller à un culte. Mais de toutes façons, je ne sais pas si j'y serai allé.

Nathan_France

Messages : 117
Date d'inscription : 28/07/2012
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  Nathan_France le Mar 14 Aoû 2012 - 21:04

Bonsoir.

Je reviens poster ici, pour la catégorie "débat" sur le sujet de la vie d'église et du suivi psychiatrique.

J'étais au téléphone avec un ami chrétien charismatique, que j'avais connu étudiant, lors de ma conversion. Ce jeune homme a développé la théorie selon laquelle les maladies psychiatriques seraient liées à des esprits démoniaques.

J'ai l'impression que cette théorie est répandue dans plusieurs églises évangéliques. Une telle "théologie" peut expliquer ensuite que les chrétiens diabolisent la psychiatrie. Car s'il s'agit bien de démons, il ne faut pas soigner avec des médicaments (neuroleptiques, antidépresseurs, etc...) mais faire partir les démons.

Cet ami m'expliquait qu'il avait participé à une rencontre d'un "ministère de délivrance". Le pasteur qui aurait ce "ministère de délivrance" a bien détaillé et argumenté cette théologie surprenante.

Il y aurait même eu 4 démons qui seraient sortis d'un jeune schizophrène. Suite à cette séance, le jeune homme était épuisé. Mais il semblerait qu'il reste encore plusieurs démons, et d'autres séances seront donc nécessaires. Selon ces gens, le jeune homme pourra arrêter son traitement et sera délivré.

Je ne savais pas trop quoi répondre à cet ami. Mais par la suite, cette question m'a fait cogiter.

Déjà, je trouve que c'est exagéré de voir des démons partout, dès qu'il y a maladie mentale / psychique. Mais en plus, ça me semble aussi dangereux, pour les malades concernés, et même pour la foi de ces gens.

Par exemple, si je n'étais pas raisonnable, et que j'adhérai à une telle théorie, cela pourrait avoir conséquences graves:
(J’emploie le "je" mais c'est une généralité qui pourrait être valable à mon avis pour toute personne concernée.)
- Si être malade psy est démoniaque, alors je serai tenté par le déni: Décréter que je vais mieux (sinon c'est que je serai encore habité par les prétendus démons).
- Arrêt de tous les traitements.
- Risque de décompensation.
- En cas d'une nouvelle décompensation (et donc en l'absence de guérison miraculeuse), il y aurait alors un échec de la "délivrance théorique".
- Cela impliquerait donc que les démons ne sont pas partis...
- Je supposerai que c'est que je manque de foi... Et je n'en serai que plus perturbé!

Ça peut avoir des conséquences beaucoup plus graves. Une personnes souffrant de psychose, qui arrêterait les traitements, tout en étant persuadée d'être habitée d'esprits diaboliques, pourrait facilement se suicider, par exemple.

Et vous, vous en pensez quoi de cette "théologie" de la santé mentale?

Nathan_France

Messages : 117
Date d'inscription : 28/07/2012
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  Ombre450 le Mar 14 Aoû 2012 - 21:13

meme jesus a ete accuser par des religieux d'avoir un demon...suffit pas de le dire il faut l'argumenter verset biblique en main...et pas de probleme je veux bien etre le champion des handicaper mentaux face a ton ami (j'ai toujours aimer le moyennage romantique Mr.Green )..invite le ici histoire que le debat soit constructif...les ecrit reste les parole s'envole

en plus je serait pas seul dans ce debat et crois moi moi deja je me sent capable de demonter sa theorie mais ici il ya vraiment des gens balese au niveau de la bible


Ombre450
Ombre450

Messages : 2349
Date d'inscription : 30/06/2012
Age : 49
Localisation : toulon

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  Clara le Mar 14 Aoû 2012 - 22:18

J'étais au téléphone avec un ami chrétien charismatique, que j'avais connu étudiant, lors de ma conversion. Ce jeune homme a développé la théorie selon laquelle les maladies psychiatriques seraient liées à des esprits démoniaques.

Quelleest la base biblique de cette téhorie? Rolling Eyes

_________________
Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Img_2111
Clara
Clara
Admin

Messages : 12805
Date d'inscription : 22/06/2012
Localisation : À tes côtés...

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  Nathan_France le Mar 14 Aoû 2012 - 23:04

Ombre: Je ne suis pas motivé pour inviter cet ami sur le forum. Déjà, je ne suis pas certain qu'il y participerai...
Et puis j'aime beaucoup cet ami! Je ne voudrais pas entrer dans une "guégerre" polémique théologique.

Clara: Il a mentionné notamment deux guérisons par Jésus: L'enfant lunatique, et la femme courbée à la synagogue.

Nathan_France

Messages : 117
Date d'inscription : 28/07/2012
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  Nathan_France le Mer 5 Sep 2012 - 21:13

Bonsoir.

Comme je l'avais annoncé dans le fil de discussion sur les prières, mon pasteur est venu en fin de semaine dernière à la clinique.

Il ne conteste pas la nécessité d'un traitement, et l’existence de troubles psychiques qui ne seraient pas des troubles spirituels.

J'avais eu quelques échanges de messages avec des jeunes de l'église qui m'ont exprimé leur soutien. L'un d'entre eux évoquait un combat spirituel, mais ce n'est apparemment pas l'avis du pasteur.

Par ailleurs, concernant mon ami "très charismatique" qui voyait des démons à l'origine des troubles psychiques, mon pasteur se montre beaucoup plus sage. Il m'a bien dit qu'il ne croit pas que je sois victime de démons. C'est rassurant!

Donc, le problème est résolu! Après le séjour à la clinique, je vais pouvoir retourner à l'église avec une plus grande sérénité.

Nathan_France

Messages : 117
Date d'inscription : 28/07/2012
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique - Page 2 Empty Re: Vie d'église et ingérance dans le domaine psychiatrique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum