FORUM CHRETIEN.... LA SOURCE D'EAU VIVE !
Bonjour et bienvenue sur le forum chrétien protestant " La source d'eau vive". Merci de vous présenter dans le forum dédié. A très vite !

Quelques petits soucis d'étudiante.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelques petits soucis d'étudiante.

Message  RanKa le Dim 8 Déc 2013 - 22:20

Je ne suis pas arrivée au point d'être totalement désespérée mais assez confuse et en quelque sorte; perdue.
Pendant une très longue période j'ai été inactive sur ce forum, d'ailleurs je ne sais pas vraiment si c'est crédible que comme ça d'un coup j'expose mes quelques soucis.
Ce ne sont pas des problèmes très graves par rapport à d'autres, mais ce sont en fait des problèmes qui peuvent réellement avoir un impact sur mes études, donc mon "futur"; à force de toujours les garder.

Donc voilà, avant ma conversion qui s'est passée il n'y a même pas 1an, j'étais totalement accrochée aux mauvaises choses de ce monde et j'ai laissé tombé le Seigneur alors que je suis née dans une famille chrétienne. Mais j'ai pu me rattraper, et à présent je me suis détachée de toute ces mauvaises choses inutiles qui me prenaient tout mon temps, je ne m'en approche plus du tout.
Après ça, j'ai ouvert les yeux et je me suis réveillée pour de bon,  dans le sens qu'il fallait que je commence à réellement me bouger pour avoir un bon avenir. La priorité à laquelle j'ai pensé sont bien sûr, mes études. Après quelques réflexions, j'ai décidé de me donner à fond dans mes études afin d'avoir un avenir dont je ne regretterai pas. Ce que tout le monde pense à mon âge certainement. Bien sûr, je me disais aussi qu'en aucun cas je devais encore abandonner le Seigneur car je ne peux pas vivre sans lui, sans sa présence.

Donc comme voulu, durant mon année de 3e j'ai été très très motivée dans mes études et je me donnais à fond. J'ai donc, du coup, découvert réellement ce que pouvaient apporter les études. Durant cette année, je suis tombée sur une classe où 98% des élèves travaillaient mal ou n'étaient vraiment pas sérieux. Parmi tout les élèves de la classe, je le dis franchement, il n'y a que 6 élèves qui étaient vraiment dévoués à leur études. Et j'étais bien entendu parmi eux, je m'en sortais vraiment bien, je réussissais très bien. Tellement j'avais de bonne notes, j'ai fini par trouver le plaisir d'apprendre, de réussir et de continuer.
Tout les professeurs avaient une bonne estime sur nous 6, dans le sens qu'on sentait qu'ils étaient vraiment désespérés par le niveau catastrophique de notre classe et donc comptaient sur nous pour "rattraper". Enfin surtout, ils n'avaient vraiment pas de mal à nous faire cours. Mon prof de Maths était vraiment impressionné de mes progrès dans la matière car je l'ai eu 2 ans de suite. Il m'encourageait et était très content de moi, lorsqu'un jour il me dit qu'en seconde générale il fallait pas seulement progresser mais avoir vraiment un bon niveau en Maths. Je l'ai cru, et donc je me suis entraînée, j'ai travaillé travaillé pour progresser et avoir la chance de m'en sortir dans les années suivantes. Et j'ai obtenu une très bonne moyenne haut la main! A force de pratiquer cette matière, j'ai fini par aimer les Maths. Ensuite, j'ai passé le brevet, j'ai eu la mention TB etc bref désolée c'était pour expliquer comment j'ai pu arriver à ma façon de penser. C'est à dire qu'à force, j'ai été tellement habituée d'obtenir des bonnes notes et d'être applaudie par mes profs, je m'y sentais bien, c'est un confort, je tiens à mon image, que finalement j'ai toujours l'envie de faire partie des meilleurs élèves.

Entre temps, j'entendais parler d'une élève. Une élève qui est assez particulière, car c'était une fille comme moi qui voulait réellement réussir ses études. Sauf qu'à la différence de moi  elle ne travaille vraiment pas bcq et fait toujours ses devoirs à la dernière minute. Mais le fait qu'elle fasse toujours ses devoirs à la dernière minute n'endommage pas ses notes, à vrai dire, ses notes sont bien meilleures que les miennes. Tout le monde l'aimait, l'admirait et tout le reste, même si je ne la connaissais pas, j'étais jalouse de savoir qu'elle ne travaillait pas bcq et qu'elle réussissait mieux que moi.
Arrivée en seconde générale, j'ai eu la grande surprise de me retrouver dans la même classe qu'elle. Mais je suis plutôt contente d'être avec elle, car ça m'a permis de mieux la connaître et j'ai vu qu'elle était plutôt sympathique et très sociable.

Mais franchement, là, je ne sais pas si je peux appeler ça comme des problèmes mais à mon avis ça ne devrait pas faire plaisir à Dieu.
Plus le temps passe, et je la vois se faire appréciée, félicitée, encouragée, aidée par  tout les professeurs. J'éprouve réellement une jalousie envers elle, et en même temps je suis très découragée quand je vois ses merveilleuses notes qui ont légèrement baissé par rapport à moi. En fait, surtout, cette année je suis vraiment en grosse galère côté études, je m'en sors beaucoup moins. Tellement c'était dérangeant, j'ai fais quelques recherches par ci par là.
J'ai trouvé que pour réussir dans ses études, il fallait profondément se faire plaisir et vraiment fixer son propre objectif. Aussi, regarder les autres ça pouvait être très décourageant et démoralisant. Je ne sais plus vraiment quoi penser, je trouve tout ça plutôt dur à lutter. Dans ma classe, lorsque quelqu'un a une bonne note, tout le monde crie son nom et sa note alors je suis obligée de toujours entendre les excellentes notes de cette élève. J'ai toujours trop l'envie de faire partie des meilleurs élèves, et l'envie que mes professeurs aient une bonne estime de moi afin qu'ils m'aident. A force je me dis que si je faisais partie des meilleurs élèves, je le sens en fait, que je ne pourrai pas résister à l'idée de vouloir aller plus loin, c'est à dire, écraser/surpasser les autres. Et pourtant, je ne suis pas une fille vachement intelligente qui a eu un parcours brillant mais juste bon. Alors comment ai-je pu en arriver si loin...

Alors mes questions sont les suivantes: Qu'est ce que je peux réellement, judicieusement penser et faire à propos de ma grande jalousie envers cette fille, et même envers les meilleurs élèves peut-être? Comment faire pour donner moins d'importance à mon image, ré-équilibrer mon côté extrémiste que j'ai pris? Comment vouloir se passer de l'applaudissement des gens? Comment me concentrer sur mon propre chemin et non pas des autres? Comment me satisfaire/me contenter de mes résultats qui sont parfois positifs plutôt que de vouloir obtenir les résultats semblables aux meilleurs élèves? Comment ne plus penser et vouloir rivaliser d'égal à égal avec eux? Comment faire pour ne regarder que mon propre chemin? Et comment retrouver le réel plaisir de faire des efforts dans le travail en pensant à la réussite de soi et non pas à celle des autres...

(trop de gros pavés pour rien, qui ne sont pas utiles je m'en excuse... mais je me suis dise que les détails pouvaient qui sait, apporter des opinions et arguments plus solides et précis).

Merci de m'avoir lu.
avatar
RanKa

Messages : 65
Date d'inscription : 11/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits soucis d'étudiante.

Message  Chani le Mar 10 Déc 2013 - 21:15

Bonjour Ranka,

Je t'ai lu avec attention.

Même si tes intentions de réussir son louables et tout à fait normales, ce qui ressort de ton récit, c'est que tu es en proie à de la jalousie, de la cupidité et un irrésistible besoin de reconnaissance.

Pour répondre à ta question, le moyen de t'en sortir en tant que chrétienne, est de te placer devant le Seigneur et de lui demander pardon pour cela. Dis-lui tout ce que tu ressens et demande lui pardon ; en même temps, prie pour qu'il te libère totalement de ces ressentiments car avec la repentance, viendra le pardon et avec le pardon viendra la libération.

Après ça, dis toi que tous les efforts que tu fais dans tes études, tu les fais pour toi et non pas pour les autres ; pas pour recevoir une reconnaissance ni des ovations (garde ces choses pour la remise des diplômes !  Wink  )

De toute façon, un jour ou l'autre, tes camarades et toi vous allez tous devoir vous disperser, chacun suivant sa propre voie professionnelle.  
Travailles pour toi, pour ton avenir et ne regarde pas de droite et de gauche surtout que tu es une bonne élève, donc ne gâche pas cela en te ruinant l'esprit dans une sorte de compétition.

 Hug 
avatar
Chani

Messages : 651
Date d'inscription : 08/07/2012
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits soucis d'étudiante.

Message  RanKa le Lun 16 Déc 2013 - 15:00

Merci infiniment pour tous ces conseils, mais du coup j'imagine que ça demandera un long travail sur soi-même, sa façon de penser.
avatar
RanKa

Messages : 65
Date d'inscription : 11/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits soucis d'étudiante.

Message  petite soeur le Lun 16 Déc 2013 - 16:21

Bonjour Ranka


Chani t'a donné de bons conseils.

L'esprit de compétition est très destructeur pour tes études( donc toi ) et pour plus tard dans le travail.

Moi-même à un certain moment dans mon travail j'ai été ( jalouse) et j'ai tout fait pour être meilleure que les autres, je le regrette et un jour, une collègue a fait comme moi, contre moi et cela m'a fait beaucoup de mal. Je comprends donc le mal que j'ai pu faire aux autres en voulant être la meilleure.
Que Dieu me pardonne.
Tu vas réussir car tu es sérieuse et c'est tout ce qui compte.
Regarde cette élève comme "ton amie" et souhaite lui le meilleur.

Bon courage pour tes études.

Petite soeur.

avatar
petite soeur

Messages : 69
Date d'inscription : 03/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits soucis d'étudiante.

Message  RanKa le Mar 17 Déc 2013 - 21:02

C'est vrai et merci, je garde en tête tous vos précieux conseils. Finalement, je me dis que si je me mettais dans la tête des façons précises de penser pour m'éloigner de la jalousie, ça pourrait m'aider, je pense non?
avatar
RanKa

Messages : 65
Date d'inscription : 11/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits soucis d'étudiante.

Message  petite soeur le Mar 17 Déc 2013 - 21:32

Bonsoir Ranka.

Oui quand tu as des mauvaises pensées essaie de les remplacer par des bonnes comme par exemple bénir ton amie, lui souhaiter le meilleur, ton coeur deviendra plus léger et tu seras plus sereine.

A bientôt de te relire.

Tite soeur.

avatar
petite soeur

Messages : 69
Date d'inscription : 03/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits soucis d'étudiante.

Message  RanKa le Mar 24 Déc 2013 - 19:18

Merci infiniment pour tout ces merveilleux conseils! Je ferrai de mon mieux oui, car je n'aime vraiment pas éprouver ces pensées, et émotions.  scratch 
avatar
RanKa

Messages : 65
Date d'inscription : 11/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits soucis d'étudiante.

Message  Clara le Mar 24 Déc 2013 - 20:07

Tu es une petite sœur magnifique, ne change rien!  swisssweety.gif

_________________
Tu es bon, Seigneur, tu pardonnes! Tu es plein d'amour pour tous ceux qui t'invoquent!
Psaume 86;5
avatar
Clara
Admin

Messages : 11622
Date d'inscription : 22/06/2012
Localisation : À tes côtés...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum