FORUM CHRETIEN.... LA SOURCE D'EAU VIVE !
Bonjour et bienvenue sur le forum chrétien protestant " La source d'eau vive". Merci de vous présenter dans le forum dédié. A très vite !

Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  Kaly14 le Mer 1 Juil 2015 - 5:22

Bonjour les amis,

Je voudrai aborder le thème du péché sans trop théoriser.

Si je comprends bien les Ecritures, de par notre nature imparfaite, nos commettons des péchés, mais ceux ci sont pardonnés à partir du moment où ils confessés, que le repentir est sincère et qu'ils ne sont plus réitérés. Mais qu'en est il du péché que l'on confesse mais que l'on continue à réitérer ?

Prenons par exemple le péché de la boisson : la Parole de Dieu dit qu'il n'y aura pas de place pour les ivrognes au Paradis. Supposons à présent, que qqun boive très régulièrement voire tous les jours jusqu'à être complètement soul (non non les amis je vous rassure, je ne bois pas Mr.Green ). Une fois redevenu sobre, il se rend compte de son péché et son cœur, sa conscience le condamne car il sait que ce qu'il a fait est mal. Croyant, il s'adresse à Dieu d'un coeur sincère et repentant pour confesser son péché et donc reconnait avoir contrevenu à la Loi de Dieu, confesse également qu'il a conscience que ce qu'il fait est mal, qu'il souhaiterait arrêter mais que c'est dur. Puis récidive dans son péché et de nouveau prie Dieu pour confesser sa faute et ainsi de suite : péché/confession, péché/confession, péché/confession etc...

Alors du coup que pourrait en penser Dieu ? Est ce que malgré la répétition du péché, Dieu apprécie t'il pour autant que nous nous avancions vers Lui en reconnaissant avoir violé sa loi alors qu'inévitablement nous allons recommencer pcq c'est dur (pour l'instant) d'arrêter ?

Est ce que le fait d'avoir, d'exprimer des regrets change la donne auprès de Dieu, alors qu'encore une fois, nous allons commettre à nouveau ce péché car nous n'avons pas encore la force d'arrêter ? Non pas que nous ne voulons pas, simplement que ce n'est pas évident d'arrêter.

Est ce que le fait d'avouer sa faiblesse à Dieu (je sais que ce n'est pas bien mais tu sais Dieu c'est dur d'arrêter d'un coup) a une quelconque valeur auprès de Dieu ? Car après tout, quand bien même le péché ne cesse pas immédiatemment, le fait de reconnaitre que nous avons fauté et de rechercher malgré tout la face de Dieu, ne démontre t'il pas que nous cherchons tout de même à LUI plaire ? Et la Bible ne dit t'elle pas que Dieu se souvient de quoi nous sommes formés...

Ou bien Dieu s'en moque royalement et seuls deux options existent : Dieu est diposé à pardonner largement à partir du moment où nous cessons de commettre définitivement l'infraction OU Dieu se moque éperdumment des regrets, du désarroi de la personne et ne pardonnera qu'une fois que la transgression ne sera plus commise. En attendant Il ne veut rien savoir.

Je me demande bien ce que Dieu pense de tout ça, évidemment il est IMPOSSIBLE de se mettre à SA place. Mais pour ceux qui ont une connaissance, une approche plus fine que moi des écritures, que diriez vous, faute avouée à moitié pardonnée ? Je ne crois pas me tromper en écrivant que vu comme ça c'est une approche un peu trop simpliste.

Mais alors, Dieu nous condamne t'il ? Autant la Bible nous dit que Dieu est patient, miséricordieux lent à la colère et qu'il est disposé à pardonner largement, mais elle dit également que Dieu punit ceux qui transgressent ses règles et que le salaire du péché c'est la mort.

A vous,

Merci d'avoir lu.




avatar
Kaly14

Messages : 81
Date d'inscription : 05/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  Daniel12 le Mer 1 Juil 2015 - 18:13

Je me suis moi meme pauser la meme question hier et aujourd'hui, fraudrais on prit tout les deux pour etre capable de se repentir a 100% et d'arreter nos péchés respectif. Le premier jour de ma conversion je me suis repenti de beaucoup de choses que je n'ai plus jamais refaite. Very Happy Si on veut on peu grace a Dieu. Hug Jésus disais souvent va et ne peche plus donc faut pas recommencer une fois delivré. Wink

Soie benie

Daniel12

Messages : 1083
Date d'inscription : 19/04/2015
Age : 22

http://forumchretien.forum-officiel.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  lerod le Mer 11 Nov 2015 - 19:49

Est ce que malgré la répétition du péché, Dieu apprécie t'il pour autant que nous nous avancions vers Lui en reconnaissant avoir violé sa loi alors qu'inévitablement nous allons recommencer pcq c'est dur (pour l'instant) d'arrêter ?

Est ce que le fait d'avoir, d'exprimer des regrets change la donne auprès de Dieu, alors qu'encore une fois, nous allons commettre à nouveau ce péché car nous n'avons pas encore la force d'arrêter ? Non pas que nous ne voulons pas, simplement que ce n'est pas évident d'arrêter.


Et s'il (ton frêre) a péché contre toi sept fois dans un jour et que sept fois il revienne à toi, disant: Je me repens, -tu lui pardonneras.~Luc 17: 4

Si Jésus attend de nous, qui sommes humain, que nous pardonnions 7 fois la même faute dans la même journée, comment Dieu pourrai-t-il ne pas le faire ?
avatar
lerod

Messages : 592
Date d'inscription : 19/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  Dahut. le Mer 11 Nov 2015 - 22:11

L'apôtre Paul s'est, lui même, posé cette question et dans le passage de Romains, chapitre  7

1Ignorez-vous, frères, -car je parle à des gens qui connaissent la loi, -que la loi exerce son pouvoir sur l'homme aussi longtemps qu'il vit? 2Ainsi, une femme mariée est liée par la loi à son mari tant qu'il est vivant; mais si le mari meurt, elle est dégagée de la loi qui la liait à son mari. 3Si donc, du vivant de son mari, elle devient la femme d'un autre homme, elle sera appelée adultère; mais si le mari meurt, elle est affranchie de la loi, de sorte qu'elle n'est point adultère en devenant la femme d'un autre.

4De même, mes frères, vous aussi vous avez été, par le corps de Christ, mis à mort en ce qui concerne la loi, pour que vous apparteniez à un autre, à celui qui est ressuscité des morts, afin que nous portions des fruits pour Dieu. 5Car, lorsque nous étions dans la chair, les passions des péchés provoquées par la loi agissaient dans nos membres, de sorte que nous portions des fruits pour la mort. 6Mais maintenant, nous avons été dégagés de la loi, étant morts à cette loi sous laquelle nous étions retenus, de sorte que nous servons dans un esprit nouveau, et non selon la lettre qui a vieilli.

7Que dirons-nous donc? La loi est-elle péché? Loin de là! Mais je n'ai connu le péché que par la loi. Car je n'aurais pas connu la convoitise, si la loi n'eût dit: Tu ne convoiteras point. 8Et le péché, saisissant l'occasion, produisit en moi par le commandement toutes sortes de convoitises; car sans loi le péché est mort. 9Pour moi, étant autrefois sans loi, je vivais; mais quand le commandement vint, le péché reprit vie, et moi je mourus. 10Ainsi, le commandement qui conduit à la vie se trouva pour moi conduire à la mort. 11Car le péché saisissant l'occasion, me séduisit par le commandement, et par lui me fit mourir. 12La loi donc est sainte, et le commandement est saint, juste et bon.

13Ce qui est bon a-t-il donc été pour moi une cause de mort? Loin de là! Mais c'est le péché, afin qu'il se manifestât comme péché en me donnant la mort par ce qui est bon, et que, par le commandement, il devînt condamnable au plus haut point.

14Nous savons, en effet, que la loi est spirituelle; mais moi, je suis charnel, vendu au péché. 15Car je ne sais pas ce que je fais: je ne fais point ce que je veux, et je fais ce que je hais. 16Or, si je fais ce que je ne veux pas, je reconnais par là que la loi est bonne. 17Et maintenant ce n'est plus moi qui le fais, mais c'est le péché qui habite en moi. 18Ce qui est bon, je le sais, n'habite pas en moi, c'est-à-dire dans ma chair: j'ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien. 19Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas. 20Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n'est plus moi qui le fais, c'est le péché qui habite en moi.

21Je trouve donc en moi cette loi: quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi. 22Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur; 23mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. 24Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?... 25Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l'entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché.
avatar
Dahut.

Messages : 2404
Date d'inscription : 05/07/2012
Age : 62
Localisation : Haute - Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  PierreCroyant le Mer 11 Nov 2015 - 23:22

Bon, je vois que vous avez une discussion similaire... Et quoi si Dieu nous a déjà pardonnés, même si vos péchés ne sont pas confessés ??? Bref, regardes la question que j'ai postée concernant un excellent livre. Un livre excellent et bouleversant !  Shocked
Je veux dire bouleversant dans le bon sens ! Et lorsqu'on a compris le sens du livre et qu'on a vérifié les passages bibliques, cette discussion ici sera définitivement fermée ! haha.. Et oui, parce qu'on aura compris que cette discussion est une perte de temps  lol!
avatar
PierreCroyant

Messages : 75
Date d'inscription : 11/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  Emeline le Jeu 12 Nov 2015 - 4:52

Oui, Dieu pardonne et pardonne encore et encore lorsque la personne se repent sincèrement.

Un alcoolique peut être délivré . Le chemin peut être très court, mais aussi très long. Prions pour que cette personne trouve dans l'église des frères et des sœurs remplis d'amour pour l'entourer et l'aimer.

Jésus est mort à la croix pour cet homme sauvé parce que ayant vécu la repentance, ayant accepté Jésus comme son Sauveur et cet homme peut entrer librement dans le sanctuaire, peut venir librement auprès du Père, car lavé par le sang de Jésus.

Il retombe, et se repent sincèrement, Dieu lui pardonne. Il désire le délivrer de la honte, le délivrer de cette dépendance.

Cette acceptation de Jésus comme son Sauveur et Seigneur est la première étape, la foi en Jésus.

Prions pour que une personne chrétienne, qui a de la difficulté à ne pas retomber dans la boisson, et qui a à lutter dans ce combat contre le péché, trouve les personnes compréhensives et remplies d'amour pour l'accompagner sur ce chemin de liberté en Jésus.
Il tombe, Jésus le relève, et les personnes autour ont surtout à éviter un regard, un soupir, une pensée de condamnation, mais bien à l'aimer, l'aider à fixer les regards tout à nouveau sur Jésus.
"Que celui qui n' a jamais péché lui jette la première pierre", rappelons-nous cette phrase, et humblement soyons des pères, des mères, des frères, des sœurs dans l'église prêts non à condamner, mais à aimer, relever, accompagner.

Une faute avouée et regrettée, amenée devant Jésus est totalement pardonnée et non seulement à moitié, par contre une faute avouée, mais non regrettée, simplement constatée avec un sentiment de honte, mais non regrettée, ne peut être pardonnée.

Que la personne encore liée par un péché quelconque, alcool ou autre, puisse trouver dans les regards de ses frères et sœurs de l'église, de l'assemblée l'amour immense de Jésus et non de la condamnation.
avatar
Emeline

Messages : 691
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 59
Localisation : Dans les Alpes valaisannes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  PierreCroyant le Jeu 12 Nov 2015 - 16:25

Emeline a écrit:...par contre une faute avouée, mais non regrettée, simplement constatée avec un sentiment de honte, mais non regrettée, ne peut être pardonnée.
.


Dites-moi, svp, à la Croix Il a pardonné les hommes par Son sang ou pas vraiment ? Si la confession des péchés suffit, pourquoi est-Il mort ? Et s'Il est mort pour nos péchés, pourquoi dites-vous que cette personne ne sera par pardonnée ? Excusez-moi ; je ne vous suit pas.   drunken
avatar
PierreCroyant

Messages : 75
Date d'inscription : 11/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  Emeline le Ven 13 Nov 2015 - 0:35

PierreCroyant a écrit:
Emeline a écrit:...par contre une faute avouée, mais non regrettée, simplement constatée avec un sentiment de honte, mais non regrettée, ne peut être pardonnée.
.


Dites-moi, svp, à la Croix Il a pardonné les hommes par Son sang ou pas vraiment ? Si la confession des péchés suffit, pourquoi est-Il mort ? Et s'Il est mort pour nos péchés, pourquoi dites-vous que cette personne ne sera par pardonnée ? Excusez-moi ; je ne vous suit pas.   drunken

Excuse-moi PierreCroyant, je ne saisis pas très bien ta question.

Je parlais d'une personne ayant accepté le salut. Et quand je parle qu'elle ne peut être pardonnée, si la personne ne regrette pas son péché, je parlais de l'instant où il retombe, de cette faute-là.....enfin...tu as peut-être raison que je m'embrouille....??? Si je pèche en tant que croyant, j'ai à faire une démarche de demande de pardon, même ayant déjà acquis la Vie éternelle, car un sentiment de tristesse m'envahit et oui, la communion avec le Seigneur est momentanément coupée....enfin c'est en tout cas ce que je vis.
avatar
Emeline

Messages : 691
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 59
Localisation : Dans les Alpes valaisannes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  PierreCroyant le Ven 13 Nov 2015 - 1:16

Emeline a écrit:
PierreCroyant a écrit:
Emeline a écrit:...par contre une faute avouée, mais non regrettée, simplement constatée avec un sentiment de honte, mais non regrettée, ne peut être pardonnée.
.


Dites-moi, svp, à la Croix Il a pardonné les hommes par Son sang ou pas vraiment ? Si la confession des péchés suffit, pourquoi est-Il mort ? Et s'Il est mort pour nos péchés, pourquoi dites-vous que cette personne ne sera par pardonnée ? Excusez-moi ; je ne vous suit pas.   drunken

Excuse-moi PierreCroyant, je ne saisis pas très bien ta question.

Je parlais d'une personne ayant accepté le salut. Et quand je parle qu'elle ne peut être pardonnée, si la personne ne regrette pas son péché, je parlais de l'instant où il retombe, de cette faute-là.....enfin...tu as peut-être raison que je m'embrouille....??? Si je pèche en tant que croyant, j'ai à faire une démarche de demande de pardon, même ayant déjà acquis la Vie éternelle, car un sentiment de tristesse m'envahit et oui, la communion avec le Seigneur est momentanément coupée....enfin c'est en tout cas ce que je vis.

D'accord, j'ai donc bien compris.
Je comprend ce que tu ressens,
Mais ce que tu décris ne correspond pas avec ce que Paul et d'autres apôtres disent dans le NT !
Tu demandes pardon... te ressens ce besoin... d'accord. Je le comprend.  Mais es-tu bibliquement certaine que Dieu ne pourra pas te pardonner si tu ne Lui demande pas pardon ?? Je crois que tes sentiments ne vont pas dans le sens du NT! Selon l'AT oui, certes. La Loi ne fait que condamner les gens... J'ai lu  attentivement Hébreux 10 les versets 1 et 2 ; et j'arrive à une autre conclusion que la tienne. Ai-je tord ?
avatar
PierreCroyant

Messages : 75
Date d'inscription : 11/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  Emeline le Ven 13 Nov 2015 - 1:49

Aucune idée si tu as tord, ou si j'ai tord, ou si tu as raison ou si j'ai raison....à vrai dire...je n'ai pas eu vraiment besoin de me poser la question jusqu'à ce jour, étant certaine de mon salut, tout en marchant dans la sanctification c'est-à-dire en sachant que bien que lavée et purifiée, pardonnée, je pèche encore dans mon pèlerinage sur terre, force m'est de le constater, et que je ne me dis pas légèrement, youpie, Dieu me pardonne, mais que je ressens de la tristesse face à ce péché (pas de la condamnation), et le besoin de me repentir, non pour satisfaire Dieu, mais pour marcher dans cette sanctification. Jésus est ma sanctification......

bon tu vois, je ne saisis même pas tout à fait si nous avons ou non la même idée....on dirait que c'est une simple question de nuance...mais peut-être tu as raison c'est plus important que cela.
En faisant comme je viens de décrire ma démarche de pardon quand j'ai péché, je ne ressens pas me retrouver dans l'ancienne alliance, mais toujours sous l'acquisition du salut dans la nouvelle alliance...oh la la il est tard pour réfléchir ainsi... Smile

C'est dans ce contexte-là que si j'ai écrit que si je ne regrette pas une faute que je connais, je ne suis pas pardonnée...mais bien sûr que je suis couverte par le sang de l'Agneau, et que peut-être la faute non regrettée, car empreinte d'un sentiment de vengeance par exemple (je pense à ce que dit Paul, je fais le mal que je ne veux pas....), je vais la regretter plus tard, et ce ne sera que à ce moment là que je recevrai le pardon de Dieu pour ce péché. (bon....encore que...le temps de dieu n'est pas le même que le mien).....

Là...vraiment je réfléchis trop....et je dois aller dormir, il est tard...

Sommes-nous si éloignés l'un de l'autre dans cette réflexion du salut, du pardon des fautes, etc...?
avatar
Emeline

Messages : 691
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 59
Localisation : Dans les Alpes valaisannes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  AlainM le Ven 13 Nov 2015 - 10:00

PierreCroyant a écrit:

D'accord, j'ai donc bien compris.
Je comprend ce que tu ressens,
Mais ce que tu décris ne correspond pas avec ce que Paul et d'autres apôtres disent dans le NT !
Tu demandes pardon... te ressens ce besoin... d'accord. Je le comprend.  Mais es-tu bibliquement certaine que Dieu ne pourra pas te pardonner si tu ne Lui demande pas pardon ?? Je crois que tes sentiments ne vont pas dans le sens du NT! Selon l'AT oui, certes. La Loi ne fait que condamner les gens... J'ai lu  attentivement Hébreux 10 les versets 1 et 2 ; et j'arrive à une autre conclusion que la tienne. Ai-je tord ?

dans 1 jean 1v9 il est écrit de confesser les péchés, et il parle a des chrétiens, pas à des inconvertis :

1.9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.
Dans Jacques on peut lire :

5.15 la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera; et s'il a commis des péchés, il lui sera pardonné.
5.16 Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficace.
on se rend compte qu'il y a une démarche à réaliser.

avatar
AlainM

Messages : 658
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 54

http://leprado-sochaux.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  gerardh le Ven 13 Nov 2015 - 10:26

________

Bonjour,

Pour le chrétien, les péchés passés, présents et futurs ont été pardonnés.

Mais en péchant il altère, voire enlève sa communion avec Dieu. le chemin de la restauration est alors pour lui d'être conscient de son péché, de la regretter et de le confesser à Dieu.

Tous le monde pèche. mais s'il s'agit d'un péché "grave", grossier et/ou récurrent, la restauration est plus complexe, et peur aussi justifier une confession à l'assemblée, voire une exclusion momentanée.


__________

gerardh

Messages : 1139
Date d'inscription : 30/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  jpeg le Ven 13 Nov 2015 - 10:48

Parce que le retour de la communion avec Dieu, passe par l'excommunication de l'assemblée?

_________________
"L'épreuve n'enlève pas la foi elle n'enlève que la mauvaise foi..."

Que Dieu vous bénisse

jpeg

Messages : 4501
Date d'inscription : 01/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  PierreCroyant le Ven 13 Nov 2015 - 13:08

AlainM a écrit:
PierreCroyant a écrit:

D'accord, j'ai donc bien compris.
Je comprend ce que tu ressens,
Mais ce que tu décris ne correspond pas avec ce que Paul et d'autres apôtres disent dans le NT !
Tu demandes pardon... te ressens ce besoin... d'accord. Je le comprend.  Mais es-tu bibliquement certaine que Dieu ne pourra pas te pardonner si tu ne Lui demande pas pardon ?? Je crois que tes sentiments ne vont pas dans le sens du NT! Selon l'AT oui, certes. La Loi ne fait que condamner les gens... J'ai lu  attentivement Hébreux 10 les versets 1 et 2 ; et j'arrive à une autre conclusion que la tienne. Ai-je tord ?

dans 1 jean 1v9 il est écrit de confesser les péchés, et il parle a des chrétiens, pas à des inconvertis :

1.9  Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.
Dans Jacques  on peut lire :

5.15 la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera; et s'il a commis des péchés, il lui sera pardonné.
5.16 Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficace.
on se rend compte qu'il y a une démarche à réaliser.


Bon, si tu veux vraiment savoir si ce que tu dis ici est bien biblique, dans ce cas je crois qu'il faut mieux lire le livre dont j'ai parlé ! En effet, tous les arguments que tu donnes ici sont démontés magistralement pièces par pièces avec la bible en main ! affraid  à commencer avec ton premier argument ! Et oui !!! Party9 c'est la fête de l'étude biblique lol!
avatar
PierreCroyant

Messages : 75
Date d'inscription : 11/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  Clara le Ven 13 Nov 2015 - 13:11

Ce n'est pas ce qu'a dit Gerard, et je ne vois bien pas le rapport.
Je pense qu'il fait allusion à Mathieu 18 ou à un texte similaire.

C'est le péché sans repentance qui peut faire exclure un frère de l'assemblée. On est d'accord ou pas, mais ce n'est pas le sujet!

Wink2

_________________
Tu es bon, Seigneur, tu pardonnes! Tu es plein d'amour pour tous ceux qui t'invoquent!
Psaume 86;5
avatar
Clara
Admin

Messages : 11354
Date d'inscription : 22/06/2012
Localisation : À tes côtés...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  jpeg le Ven 13 Nov 2015 - 13:12

Clara a écrit:Ce n'est pas ce qu'a dit Gerard,  et je ne vois bien  pas le rapport.
Je pense qu'il fait allusion à Mathieu 18 ou à un texte similaire.

C'est le péché sans repentance qui peut faire exclure  un frère de l'assemblée. On est d'accord ou pas, mais ce n'est pas le sujet!

Wink2

En fait pas exactement, dans le texte de Matthieu 18 ou de galates 6, c'est un tiers qui découvre le péché, en aucun cas une confession à l'église ne peut amener à cela, mais ce n'est pas le sujet. Mais c'est Gérard qui en a parlé.

_________________
"L'épreuve n'enlève pas la foi elle n'enlève que la mauvaise foi..."

Que Dieu vous bénisse

jpeg

Messages : 4501
Date d'inscription : 01/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  Clara le Ven 13 Nov 2015 - 13:14

Pierre, Alain parle aussi bible en main et les versets qu'il cite il ne les a pas inventés.
N'érige pas en paroles d'évangile un livre écrit par un homme. Personne n'a la vérité absolue, sauf Dieu!

Wink2

_________________
Tu es bon, Seigneur, tu pardonnes! Tu es plein d'amour pour tous ceux qui t'invoquent!
Psaume 86;5
avatar
Clara
Admin

Messages : 11354
Date d'inscription : 22/06/2012
Localisation : À tes côtés...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  gerardh le Ven 13 Nov 2015 - 14:11

___________


Bonjour jpeg, je réponds à ta question précise :

Un cas d'exclusion de l'assemblée pour une faute morale grave est décrite en 1 Cor 5, 1-7, et ses heureux effets en restauration du coupable le sont en 2 Cor 2, 5-8. A noter qu'en 1 Cor l'apôtre dit aux corinthiens : "et vous êtes enflés d'orgueil et vous n'avez pas plutôt mené deuil (...) votre vanterie n'est pas bonne. Ne savez-vous pas qu'un peu de levain [symbole du mal] fait lever la pâte toute entière". En somme le péché d'un seul est aussi le péché de toute l'assemblée, qui en est solidaire. C'est comme l'affaire d'Acan dans Josué où un seul a pris de l'interdit, et où alors Dieu dit "Israël a péché". C'est d'ailleurs pourquoi lorsqu'une personne est exclue, l'assemblée entière doit s'en humilier.

La discipline d'un chrétien, qui peut être exercée directement par Dieu en gouvernement, et/ou au sein de l'assemblée, est exposée en Hébreux 12, 4-13. La discipline est la prérogative de l'amour et ne doit pas être une condamnation. Elle doit être exercée dans le but de la restauration du coupable, et atteste aussi de la responsabilité collective de l'assemblée, laquelle doit rester pure dans l'affaire. L'exclusion est la mesure la plus dure de la discipline. On peut même dire qu'elle est au-delà de la discipline et n'intervient que lorsque cette dernière a échoué.

La personne exclue, n'est plus admise à participer à la Cène ou à prendre de l'action dans l'assemblée, mais elle reste la bienvenue dans nos réunions pour y assister. Une certaine réserve doit être pratiquée à son égard mais sans cesser de l'aimer et de prendre soin d'elle.



________


gerardh

Messages : 1139
Date d'inscription : 30/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  Clara le Ven 13 Nov 2015 - 14:44

jpeg a écrit:
Clara a écrit:Ce n'est pas ce qu'a dit Gerard,  et je ne vois bien  pas le rapport.
Je pense qu'il fait allusion à Mathieu 18 ou à un texte similaire.

C'est le péché sans repentance qui peut faire exclure  un frère de l'assemblée. On est d'accord ou pas, mais ce n'est pas le sujet!

Wink2

En fait pas exactement, dans le texte de Matthieu 18 ou de galates 6, c'est un tiers qui découvre le péché, en aucun cas une confession à l'église ne peut amener à cela, mais ce n'est pas le sujet. Mais c'est Gérard qui en a parlé.

Oui, je sis, mais j'ai cité de mémoire et pas envie de rechercher précisément...
Merci, Gerard pour ces précisions.

Revenons au sujet! Very Happy

_________________
Tu es bon, Seigneur, tu pardonnes! Tu es plein d'amour pour tous ceux qui t'invoquent!
Psaume 86;5
avatar
Clara
Admin

Messages : 11354
Date d'inscription : 22/06/2012
Localisation : À tes côtés...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  gerardh le Ven 13 Nov 2015 - 15:18

________

Bonjour,

Je pense que la notion de pardon s'exerce à deux niveaux.

Le niveau fondamental est le pardon des péchés de celui qui a accepté Jésus, mort en croix, comme son sauveur personnel : en cela la position du croyant en Christ est parfaite et le pardon est pleinement acquis

Il y a ensuite le pardon des péchés commis au cours de la marche chrétienne. Ces derniers entrent dans la catégorie précédente, mais concrètement ils concernent notre vie de tous les jours. En somme "nous avons tout le corps lavé", mais "nous n'avons besoin que de se laver les pieds" (Jean 13). C'est la discipline.

Pour ces fautes dans la marche, le Seigneur intervient à deux titres : avant le péché, et pour prévenir ce dernier, il est notre Grand Souverain Sacrificateur (ou Prêtre), comme on le voit en Hébreux 4, 14-16. Si le péché a été commis il est votre Avocat [Paraclet] auprès du Père (1 Jean 2, 1-2).


_________

gerardh

Messages : 1139
Date d'inscription : 30/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  Emeline le Ven 13 Nov 2015 - 15:48

Amen merci
avatar
Emeline

Messages : 691
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 59
Localisation : Dans les Alpes valaisannes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  PierreCroyant le Ven 13 Nov 2015 - 16:29

Clara a écrit:Ce n'est pas ce qu'a dit Gerard,  et je ne vois bien  pas le rapport.
Je pense qu'il fait allusion à Mathieu 18 ou à un texte similaire.

C'est le péché sans repentance qui peut faire exclure  un frère de l'assemblée. On est d'accord ou pas, mais ce n'est pas le sujet!

Wink2


Oui, d'accord pour Matthieu 18 par rapport à l'église locale.
Mais, je pense qu'une telle personne ne perdra pas son salut.
L'oeuvre de la Croix demeure.
D'ailleurs, Paul dit q.q. part que Christ est le sauveur de tous les hommes et spécialement pour les croyants. Donc, le pardon est aussi offert pour les non croyants. N'est-ce pas ?
bonne journée Wink
avatar
PierreCroyant

Messages : 75
Date d'inscription : 11/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  PierreCroyant le Ven 13 Nov 2015 - 16:50

Clara a écrit:Pierre, Alain parle aussi bible en main et les versets qu'il cite il ne les a pas inventés.
N'érige pas en paroles d'évangile un livre écrit par un homme. Personne n'a la vérité absolue, sauf Dieu!

Wink2

Je n'érige pas en parole d'évangile ce livre... seulement publier quelques citations comme ça, tiré de la Bible, n'est pas difficile. Tout le monde peut faire cela et dire que c'est bien marqué dans la Bible. Mais si j'ai parlé de ce livre, c'est qu'il contient 350 pages sur le sujet... 350 pages qui tentent de traiter ce sujet dans le contexte biblique,  tout en soulevant également notre contexte historique qui nous a tous programmé à lire certains passages avec des lunettes tintées par 2000 ans d'histoire d'église. Pourquoi alors ce livre, et pas un autre ? Parce qu'il est rare de lire un livre qui semble si bien établi sur la Parole de Dieu et en même temps relever des contradictions que l'on nous annonce dans un grand nombre d'églises.  

Si j'ai lancé cette discussion, c'est bien pour discuter sur le contenu de ce livre... Mais beaucoup de gens discutent ici sur un livre qu'ils n'ont pas encore lu. Dommage pale
Est-ce qu'il y a au moins une personne ici qui l'a lu ? oui, non ? Si c'est le cas, j'aimerai bien avoir votre opinion.

Cependant, nos échanges ici restent toujours très intéressants et nous aident à découvrir ce que la Bible dit.
avatar
PierreCroyant

Messages : 75
Date d'inscription : 11/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  AlainM le Ven 13 Nov 2015 - 17:42

PierreCroyant a écrit:[
Si j'ai lancé cette discussion, c'est bien pour discuter sur le contenu de ce livre... Mais beaucoup de gens discutent ici sur un livre qu'ils n'ont pas encore lu. Dommage pale

Je ne vais pas acheter un livre quand j'ai des doutes sur le contenu. J'ai trouvé les vidéos, je vais tenter de les écouter, mais cela prendra du temps
avatar
AlainM

Messages : 658
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 54

http://leprado-sochaux.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faute avouée = faute à moitié pardonnée ? Qu'en pense Dieu ?

Message  PierreCroyant le Ven 13 Nov 2015 - 18:01

AlainM a écrit:
PierreCroyant a écrit:[
Si j'ai lancé cette discussion, c'est bien pour discuter sur le contenu de ce livre... Mais beaucoup de gens discutent ici sur un livre qu'ils n'ont pas encore lu. Dommage pale

Je ne vais pas acheter un livre quand  j'ai des doutes sur le contenu. J'ai trouvé les vidéos, je vais tenter de les écouter, mais cela prendra du temps  

oui, si tu as trouvé des vidéos sur le thème... pourquoi pas. En effet, cela peut être utile sunny
avatar
PierreCroyant

Messages : 75
Date d'inscription : 11/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum