FORUM CHRETIEN.... LA SOURCE D'EAU VIVE !
Bonjour et bienvenue sur le forum chrétien protestant " La source d'eau vive". Merci de vous présenter dans le forum dédié. A très vite !

Etes vous cessationisme?

Page 4 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  Zacharie le Sam 16 Fév 2019 - 14:12

Romains 14.23: "Tout ce qui ne provient pas d'une conviction de foi est péché."...

Zacharie

Messages : 349
Date d'inscription : 07/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  Zacharie le Lun 18 Fév 2019 - 12:49

Bonjour,

J'ai écrit précédemment:

"Un tel signe [le parler en langue] n'est cependant pas obligatoire (voir Actes 12.11).".

Je devrais plutôt écrire: "Un tel signe n'est pas donné à tous lorsqu'il s'agit de parler en langues dans l'église, un tel don, donné seulement à certains, devant être manifesté "pour l'utilité commune" avec traduction (voir Actes 12.7,11 et 14.5).

Mais dans notre culte personnel, dans notre communion intime avec Dieu, Paul nous dit en 1 Corinthiens 14.4 et 5: "Celui qui parle en langue s'édifie lui-même; (...) Je désire que vous parliez tous en langues,".

Ne serait-il donc pas utile pour notre édification personnelle que nous parlions "tous" en langue lors de notre communion intime avec Dieu ?

Zacharie

Messages : 349
Date d'inscription : 07/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  gerardh le Lun 18 Fév 2019 - 15:14

_______

Zacharie,

Jusqu'à présent je n'ai jamais parlé en langues ni en public ni en privé, et je n'en ressens pas les inconvénients par rapport à ma communion avec Dieu.


______

gerardh

Messages : 1846
Date d'inscription : 30/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  Zacharie le Lun 18 Fév 2019 - 17:01

gerardh a écrit:_______

Zacharie,

Jusqu'à présent je n'ai jamais parlé en langues ni en public ni en privé, et je n'en ressens pas les inconvénients par rapport à ma communion avec Dieu.


______

Bonjour Gérard,

Je n'ai jamais non plus parlé en langues, mais pourquoi l'apôtre Paul a-t-il écrit, sous inspiration: "Je désire que vous parliez tous en langues," (1 Corinthiens 14.5) ?

Est-ce parce que nous n'en avons jamais ressenti le besoin - à cause de notre tradition ? - que nous serions dispensés du parler en langue, alors même que "4 Celui qui parle en langue s'édifie lui-même" ?

Sinon, pour quelle raison ?

Zacharie

Messages : 349
Date d'inscription : 07/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  Yoda le Lun 18 Fév 2019 - 17:26

gerardh a écrit:_______

Zacharie,

Jusqu'à présent je n'ai jamais parlé en langues ni en public ni en privé, et je n'en ressens pas les inconvénients par rapport à ma communion avec Dieu.


______
Par conséquent, tu ne peux pas savoir ce que cela apporterait à ta communion avec Dieu.
Yoda
Yoda

Messages : 4379
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 68
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

http://glanages.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  Yoda le Lun 18 Fév 2019 - 17:29

Zacharie a écrit:
gerardh a écrit:_______

Zacharie,

Jusqu'à présent je n'ai jamais parlé en langues ni en public ni en privé, et je n'en ressens pas les inconvénients par rapport à ma communion avec Dieu.


______

Bonjour Gérard,

Je n'ai jamais non plus parlé en langues, mais pourquoi l'apôtre Paul a-t-il écrit, sous inspiration: "Je désire que vous parliez tous en langues," (1 Corinthiens 14.5) ?

Est-ce parce que nous n'en avons jamais ressenti le besoin - à cause de notre tradition ? - que nous serions dispensés du parler en langue, alors même que "4 Celui qui parle en langue s'édifie lui-même" ?

Sinon, pour quelle raison ?
On peut dire que le parler en langue est un peu comme l'introduction aux autres dons, car il est plus facile de parler une langue que l'on ne connaît pas que de partager une prophétie que l'on pense avoir reçue de Dieu ou que de manifester un don de guérison.
Yoda
Yoda

Messages : 4379
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 68
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

http://glanages.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  gerardh le Lun 18 Fév 2019 - 17:50

__

Bonjour Zacharie,

Voici quelques extraits du traité : Dons de l’Esprit ou Engouement pour du rêve –
Le mouvement charismatique à la lumière de la Bible par Remmers Arend

Ce chapitre 14 n’est nullement une instruction à « parler en langues », mais c’est une exhortation sérieuse à utiliser correctement les dons de grâce donnés par Dieu à Son assemblée.

Le don de parler en langues étrangères avait été donné par Dieu comme signe pour les incroyants. Les gens qui avaient entendu dans leur propre langue les « choses magnifiques de Dieu » devaient être par-là convaincus et amenés à faire demi-tour. 1 Cor. 14:22 le confirme : « c’est pourquoi les langues sont un signe, non pas aux croyants, mais aux incrédules ».

Celui qui parle en langue dans une réunion des croyants se borne à s’édifier lui-même. Est-ce là le but quand on parle dans une réunion ? C’est pourquoi Paul requiert que quelqu’un interprète ce qui est dit afin que l’assemblée reçoive de l’édification (v. 4, 5, 6, 9, 13). Il en est de même pour la prière et la louange dans une langue que personne ne comprend (v. 14-17).

Un argument supplémentaire de l’apôtre consiste à signaler l’impression produite sur des incroyants ou des ignorants par le parler en langues dans une réunion. S’ils ne comprennent pas ces langues, ne diront-ils pas que ceux qui sont réunis sont hors de sens ? (1 Cor. 14:23).

Certes l’apôtre concède aux Corinthiens l’exercice du parler en langues dans leurs réunions (c’est un don de grâce de Dieu), mais il ne le fait que sous deux conditions : d’abord seulement deux, tout au plus trois peuvent parler l’un après l’autre, et deuxièmement il faut quelqu’un qui interprète. Si cela manque, il n’est pas permis de parler en langues à haute voix (1 Cor. 14:27-28 ).

Nous ne trouvons pas dans le Nouveau Testament d’indication claire et certaine que les dons-signes comme le parler en langues et les dons de grâce de guérisons ne doivent plus exister dans les temps ultérieurs. Mais d’un autre côté il n’est écrit nulle part non plus qu’ils doivent subsister jusqu’à la fin de la période chrétienne ! Certains diront peut-être : ce n’est pas un argument ! En réponse à cela, nous attirons l’attention sur un passage où le Saint Esprit dit expressément que certains dons subsisteront : « Et lui, a donné les uns [comme] apôtres, les autres [comme] prophètes, les autres [comme] évangélistes, les autres [comme] pasteurs et docteurs ; en vue du perfectionnement des saints, pour l’œuvre du service, pour l’édification du corps de Christ ; jusqu’à ce que nous parvenions tous à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature de la plénitude du Christ » (Éph. 4:11-13).

Ici, le Seigneur Jésus voit devant Lui Son assemblée comme Son corps, et Il la voit depuis le moment où les apôtres et prophètes du Nouveau Testament en ont posé le fondement au commencement (Éph. 2:20 & 3:5), jusqu’au moment où sera atteinte la mesure de la stature [ou : la pleine croissance] de la plénitude du Christ. Voilà le but du ministère (ou : service) des dons. Mais cela sera-t-il atteint sur la terre ? Y aura-t-il ici-bas une unité de la foi et une unité de la connaissance du Fils de Dieu chez tous les chrétiens ?

Il n’y a pas un seul mot au sujet de langues ou de guérisons ! Ces dons-signes n’étaient pas donnés pour l’édification du corps, mais comme signes de la puissance et de l’activité de Dieu. Aujourd’hui, tous ceux qui veulent connaître les choses magnifiques de Dieu et Son action en salut peuvent ouvrir la Parole de Dieu complète. Ils y trouveront tout ce qui est nécessaire au salut de leur âme et à une marche bienheureuse.

Quand l’écrivain de l’épître aux Hébreux (rédigée au commencement des années soixante, au premier siècle de l’ère chrétienne) parle dans le passage déjà mentionné (2:4) de signes, de prodiges, de divers miracles et distributions de l’Esprit Saint, il s’exprime au passé : « un si grand salut… nous a été confirmé par ceux qui l’avaient entendu, Dieu rendant témoignage avec eux par des signes… » (Héb. 2:3-4). Cela laisse entendre que ces choses extraordinaires dont fait partie le parler en langues faisaient déjà partie du passé à cette époque.

Cette pensée est confirmée par 1 Cor. 13:8-10 : « L’amour ne périt jamais. Or y a-t-il des prophéties ? elles auront leur fin. Y a-t-il des langues ? elles cesseront. Y a-t-il de la connaissance ? elle aura sa fin. Car nous connaissons en partie, et nous prophétisons en partie ; mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est en partie aura sa fin ».

L’amour divin demeure éternellement, car il est l’Être de Dieu. Mais le moment vient où ni prophétie ni connaissance à acquérir ne seront plus nécessaires : cela aura lieu quand ce qui est parfait sera venu, à la venue du Seigneur pour enlever les Siens. Alors il n’y aura plus rien de partiel, cela aura eu sa fin. Le verbe grec utilisé ici (katargeo) signifie aussi « anéantir, extirper, détruire » etc. Mais en contraste, il est dit des langues qu’elles cesseront. Le verbe grec utilisé ici (pauo) signifie aussi « délaisser, diminuer, arriver au repos » etc. La prophétie et la connaissance, tout ce qui est partiel, aura sa fin quand le Seigneur reviendra, mais les langues cesseront. C’est une indication supplémentaire que les langues cesseront à un moment autre que la prophétie et la connaissance, et cela ne peut que signifier à un moment antérieur — tandis que la prophétie et la connaissance partielle auront leur fin seulement à l’enlèvement de l’Épouse.

Pour conclure, une question sérieuse se pose à nos cœurs et à nos consciences. Les chrétiens sont déchirés et divisés entre eux. L’unité de l’Esprit n’a plus été gardée en général. C’est un fait profondément humiliant. Si Dieu rendait témoignage « avec eux » (Héb. 2:4) encore aujourd’hui par le moyen de ces miracles, où et dans quel groupe de chrétiens devrait-Il le faire ? Y a-t-il un groupe de croyants qui pourrait prétendre qu’il a gardé le premier amour, qu’il a gardé la Parole de Dieu et n’a pas renié le nom du Seigneur ? (Apoc. 2 & 3). Le plus élevé de ce que le Seigneur accorde dans l’épître à Philadelphie, c’est d’avoir peu de force. Si ces signes opérés de Dieu se reproduisaient encore aujourd’hui, ne s’ensuivrait-il pas de l’orgueil spirituel ?

La situation pratique est que les milieux où le « parler en langues » est compris comme un effet spécial de l’Esprit et où on s’efforce de l’appliquer, ceux-là parlent continuellement de ce qu’il manque autre chose qui est essentiel à la vie de foi et à la vie d’assemblée. Ce qui manque le plus aujourd’hui, c’est l’esprit de sobre bon sens, la pondération et l’attachement à la Parole de Dieu.

__



gerardh

Messages : 1846
Date d'inscription : 30/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  gerardh le Lun 18 Fév 2019 - 17:52

________

Yoda,

Si l'Esprit m'indiquait de parler en langues, j'obéirai. Puis je me mettrais en quête d'un interprète. Mais cela ne m'est jamais arrivé, peut-être compte tenu de ma faible foi.

____

gerardh

Messages : 1846
Date d'inscription : 30/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  Zacharie le Lun 18 Fév 2019 - 18:13

gerardh a écrit:__

Bonjour Zacharie,

Voici quelques extraits du traité : Dons de l’Esprit ou Engouement pour du rêve –
Le mouvement charismatique à la lumière de la Bible par Remmers Arend

Ce chapitre 14 n’est nullement une instruction à « parler en langues », mais c’est une exhortation sérieuse à utiliser correctement les dons de grâce donnés par Dieu à Son assemblée.

Le don de parler en langues étrangères avait été donné par Dieu comme signe pour les incroyants. Les gens qui avaient entendu dans leur propre langue les « choses magnifiques de Dieu » devaient être par-là convaincus et amenés à faire demi-tour. 1 Cor. 14:22 le confirme : « c’est pourquoi les langues sont un signe, non pas aux croyants, mais aux incrédules ».

Celui qui parle en langue dans une réunion des croyants se borne à s’édifier lui-même. Est-ce là le but quand on parle dans une réunion ? C’est pourquoi Paul requiert que quelqu’un interprète ce qui est dit afin que l’assemblée reçoive de l’édification (v. 4, 5, 6, 9, 13). Il en est de même pour la prière et la louange dans une langue que personne ne comprend (v. 14-17).

Un argument supplémentaire de l’apôtre consiste à signaler l’impression produite sur des incroyants ou des ignorants par le parler en langues dans une réunion. S’ils ne comprennent pas ces langues, ne diront-ils pas que ceux qui sont réunis sont hors de sens ? (1 Cor. 14:23).

Certes l’apôtre concède aux Corinthiens l’exercice du parler en langues dans leurs réunions (c’est un don de grâce de Dieu), mais il ne le fait que sous deux conditions : d’abord seulement deux, tout au plus trois peuvent parler l’un après l’autre, et deuxièmement il faut quelqu’un qui interprète. Si cela manque, il n’est pas permis de parler en langues à haute voix (1 Cor. 14:27-28 ).

Nous ne trouvons pas dans le Nouveau Testament d’indication claire et certaine que les dons-signes comme le parler en langues et les dons de grâce de guérisons ne doivent plus exister dans les temps ultérieurs. Mais d’un autre côté il n’est écrit nulle part non plus qu’ils doivent subsister jusqu’à la fin de la période chrétienne ! Certains diront peut-être : ce n’est pas un argument ! En réponse à cela, nous attirons l’attention sur un passage où le Saint Esprit dit expressément que certains dons subsisteront : « Et lui, a donné les uns [comme] apôtres, les autres [comme] prophètes, les autres [comme] évangélistes, les autres [comme] pasteurs et docteurs ; en vue du perfectionnement des saints, pour l’œuvre du service, pour l’édification du corps de Christ ; jusqu’à ce que nous parvenions tous à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature de la plénitude du Christ » (Éph. 4:11-13).

Ici, le Seigneur Jésus voit devant Lui Son assemblée comme Son corps, et Il la voit depuis le moment où les apôtres et prophètes du Nouveau Testament en ont posé le fondement au commencement (Éph. 2:20 & 3:5), jusqu’au moment où sera atteinte la mesure de la stature [ou : la pleine croissance] de la plénitude du Christ. Voilà le but du ministère (ou : service) des dons. Mais cela sera-t-il atteint sur la terre ? Y aura-t-il ici-bas une unité de la foi et une unité de la connaissance du Fils de Dieu chez tous les chrétiens ?

Il n’y a pas un seul mot au sujet de langues ou de guérisons ! Ces dons-signes n’étaient pas donnés pour l’édification du corps, mais comme signes de la puissance et de l’activité de Dieu. Aujourd’hui, tous ceux qui veulent connaître les choses magnifiques de Dieu et Son action en salut peuvent ouvrir la Parole de Dieu complète. Ils y trouveront tout ce qui est nécessaire au salut de leur âme et à une marche bienheureuse.

Quand l’écrivain de l’épître aux Hébreux (rédigée au commencement des années soixante, au premier siècle de l’ère chrétienne) parle dans le passage déjà mentionné (2:4) de signes, de prodiges, de divers miracles et distributions de l’Esprit Saint, il s’exprime au passé : « un si grand salut… nous a été confirmé par ceux qui l’avaient entendu, Dieu rendant témoignage avec eux par des signes… » (Héb. 2:3-4). Cela laisse entendre que ces choses extraordinaires dont fait partie le parler en langues faisaient déjà partie du passé à cette époque.

Cette pensée est confirmée par 1 Cor. 13:8-10 : « L’amour ne périt jamais. Or y a-t-il des prophéties ? elles auront leur fin. Y a-t-il des langues ? elles cesseront. Y a-t-il de la connaissance ? elle aura sa fin. Car nous connaissons en partie, et nous prophétisons en partie ; mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est en partie aura sa fin ».

L’amour divin demeure éternellement, car il est l’Être de Dieu. Mais le moment vient où ni prophétie ni connaissance à acquérir ne seront plus nécessaires : cela aura lieu quand ce qui est parfait sera venu, à la venue du Seigneur pour enlever les Siens. Alors il n’y aura plus rien de partiel, cela aura eu sa fin. Le verbe grec utilisé ici (katargeo) signifie aussi « anéantir, extirper, détruire » etc. Mais en contraste, il est dit des langues qu’elles cesseront. Le verbe grec utilisé ici (pauo) signifie aussi « délaisser, diminuer, arriver au repos » etc. La prophétie et la connaissance, tout ce qui est partiel, aura sa fin quand le Seigneur reviendra, mais les langues cesseront. C’est une indication supplémentaire que les langues cesseront à un moment autre que la prophétie et la connaissance, et cela ne peut que signifier à un moment antérieur — tandis que la prophétie et la connaissance partielle auront leur fin seulement à l’enlèvement de l’Épouse.

Pour conclure, une question sérieuse se pose à nos cœurs et à nos consciences. Les chrétiens sont déchirés et divisés entre eux. L’unité de l’Esprit n’a plus été gardée en général. C’est un fait profondément humiliant. Si Dieu rendait témoignage « avec eux » (Héb. 2:4) encore aujourd’hui par le moyen de ces miracles, où et dans quel groupe de chrétiens devrait-Il le faire ? Y a-t-il un groupe de croyants qui pourrait prétendre qu’il a gardé le premier amour, qu’il a gardé la Parole de Dieu et n’a pas renié le nom du Seigneur ? (Apoc. 2 & 3). Le plus élevé de ce que le Seigneur accorde dans l’épître à Philadelphie, c’est d’avoir peu de force. Si ces signes opérés de Dieu se reproduisaient encore aujourd’hui, ne s’ensuivrait-il pas de l’orgueil spirituel ?

La situation pratique est que les milieux où le « parler en langues » est compris comme un effet spécial de l’Esprit et où on s’efforce de l’appliquer, ceux-là parlent continuellement de ce qu’il manque autre chose qui est essentiel à la vie de foi et à la vie d’assemblée. Ce qui manque le plus aujourd’hui, c’est l’esprit de sobre bon sens, la pondération et l’attachement à la Parole de Dieu.

__



Gérard,

Le commentaire que tu cites répond-il à ma question: "Pourquoi l'apôtre Paul a-t-il écrit, sous inspiration: "Je désire que vous parliez tous en langues," (1 Corinthiens 14.5) ?

Zacharie

Messages : 349
Date d'inscription : 07/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  gerardh le Lun 18 Fév 2019 - 18:17

_____

Zacharie,

Je vais réfléchir à ta question. Mais n'oublie pas de considérer l'intégralité du verset.


_____

gerardh

Messages : 1846
Date d'inscription : 30/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  gerardh le Lun 18 Fév 2019 - 18:49

Zacharie,

Mon précédent message explicite la place que pourrait encore avoir de nos jours le don des langues. Cela était une première réponse à ta question. Il est possible que, à cause de l'usage erroné du don des langues, le Seigneur l'ait retiré de l'Église peu de temps après cela, car aucune des autres épîtres ne le mentionne, bien que Romains 12, Éphésiens 4 et 1 Pierre 4 énumèrent les autres dons. Depuis cette époque, il y a eu des tentatives pour faire revivre ce don, mais nous devons être sur nos gardes vis-à-vis des contrefaçons.

Au-delà, que peut-on dire ?

Les Corinthiens précisément se servaient de leurs dons pour leur propre gloire, et le plus grand désordre en était résulté. L'apôtre les ramène à une juste appréciation des choses en leur montrant que le don dont ils se vantaient le plus, celui des langues, était justement un des moins grands (v. 5). Le don de prophétie par contre était — et reste — particulièrement désirable. Il ne comporte plus comme autrefois la révélation de l'avenir, mais sert à édifier, à exhorter, à consoler…

Par rapport au v. 6, il est clair qu’en parlant en langues ([14:20] et nous voyons que les Corinthiens, comme des enfants, aimaient à briller dans l’assemblée par l’exercice de ce don), [14:4] celui qui parlait ainsi n’édifiait personne : [14:2] on ne le comprenait pas. [14:28] Peut-être ne se comprenait-il pas lui-même [14:14] et n’était-il que l’organe inintelligent de l’Esprit, tout en ayant la puissante impression du fait que Dieu parlait par son moyen, de sorte que, selon l’Esprit, il sentait qu’il était en communication avec Dieu ; mais son intelligence n’en retirait aucun fruit. [14:5] En tout cas, on ne saurait parler pour le profit de l’assemblée à moins de communiquer à celle-ci les pensées de Dieu.

L’exercice du don des langues n’est pas interdit, mais il est clairement et strictement limité dans ce chapitre. Les limitations stipulées sont d’une grande importance. Elles assurent que ce don, s’il est réellement présent, s’exerce en vue de l’utilité. De plus, nous pouvons dire sans hésitation que si ceux qui prétendent le posséder ignorent systématiquement les directions divines concernant son exercice, cela jette d’emblée, pour toute personne saine d’esprit, un doute quant à l’authenticité de ce don.

Zacharie prophétises-tu ? Tu pourrais commencer par là, car c’est une voie d’excellence. Ensuite seulement tu pourras peut-être parler en langues. Mais il faut que cela soit par l’Esprit et qu’ensuite il y ait un interprète. A ma connaissance, cette dernière condition n’est jamais réalisée. Ensuite tu pourrais te demander si l’assemblée est édifiée.

___

gerardh

Messages : 1846
Date d'inscription : 30/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  Zacharie le Lun 18 Fév 2019 - 21:14

Gérard,

Je ne prophétise ni ne parle en langues.

Vois-tu dans les textes bibliques la distinction entre le parler en langues en privé et le parler en langues en public ?

Zacharie

Messages : 349
Date d'inscription : 07/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  Yoda le Lun 18 Fév 2019 - 22:32

gerardh a écrit:________

Yoda,

Si l'Esprit m'indiquait de parler en langues, j'obéirai. Puis je me mettrais en quête d'un interprète. Mais cela ne m'est jamais arrivé, peut-être compte tenu de ma faible foi.

____
Ou parce que ce n'est ni enseigné, ni encouragé dans ton mouvement.
Mais sans doute que vous n'avez pas besoin d'édifier votre foi!
Yoda
Yoda

Messages : 4379
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 68
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

http://glanages.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  Yoda le Lun 18 Fév 2019 - 22:33

gerardh a écrit:_____

Zacharie,

Je vais réfléchir à ta question. Mais n'oublie pas de considérer l'intégralité du verset.


_____
Ton commentaire est un gros mélange hétéroclite qui ne répond en rien à la question.
Yoda
Yoda

Messages : 4379
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 68
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

http://glanages.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  Yoda le Lun 18 Fév 2019 - 22:43

Je vais répondre à la question du parler en langues sous un tout autre angle, celui de l'histoire récente!
Vers la fin du 19e siècle, il y avait une constatations dans beaucoup de milieux évangéliques qui manquait quelque chose d'important pour vivre une vie conforme et avec les mêmes fruits que ce que l'on lit dans les Actes. Il y avait un soupir vers une nouvelle pentecôte, qui s'exprimait par exemple dans des chants de l'Armée du Salut, comme celui dont je parle dans mon blog: Seigneur ce que mon cœur réclame, C’est le feu…. Il y avait déjà à l'époque une redécouverte du baptême du Saint-Esprit et plusieurs le recevaient et le vivaient, mais c'était encore incomplet. Des personnes se sont consacrées à vraiment rechercher et cela a donné la naissance du Pentecôtisme au début du 20e siècle. Depuis ce mouvement, et ceux qui en ont découlé, sont ceux qui ont la plus forte croissance dans le monde entier. Une des dimensions importantes du pentecôtisme, à côté du parler en langues a été la guérison, ce qui a été un peu perdu depuis mais sans disparaître, et avec des renouveaux périodiques.
Yoda
Yoda

Messages : 4379
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 68
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

http://glanages.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  Zacharie le Mar 19 Fév 2019 - 9:44

gerardh a écrit:_____

Zacharie,

Je vais réfléchir à ta question. Mais n'oublie pas de considérer l'intégralité du verset.


_____

Bonjour Gérard,

Voici donc le verset dans son intégralité (DARBY): "Or je désire que tous vous parliez en langues, mais surtout que vous prophétisiez ; mais celui qui prophétise est plus grand que celui qui parle en langues, à moins qu’il n’interprète, afin que l’assemblée reçoive de l’édification." (1 Corinthiens 14:5).

Ici Paul envisage le parler en langues dans l'église (l'assemblée) dans la 2nde partie du verset, et il enseigne que celui qui parle en langues est aussi "grand" que celui qui prophétise, s'il y a interprétation.

Paul est très élogieux quant au parler en langues:

- "Celui qui parle en langue s'édifie lui-même" (verset 4).

- "Tu rends, il est vrai d'excellentes actions de grâces, mais l'autre n'est pas édifié" (dans l'église) (verset 17).

Et si le parler en langues a lieu en privé ?

Paul ne répond-il pas à cette question également dans les 2 versets suivants ?

"Je rends grâces à Dieu de ce que je parle en langue plus que vous tous;" (verset 18) "mais dans l'église, j'aime mieux dire cinq paroles avec mon intelligence, afin d'instruire aussi les autres, que dix mille paroles en langue." (verset 19).

Paul ne fait-il pas ici la distinction entre le parler en langue "dans l'église" (cette précision est très importante) et le parler en langue en privé, lors de sa communion intime et personnelle avec Dieu ?

Ce que Paul veut, c'est que si le parler en langues a lieu "dans l'église" il doit être interprété pour l'édification des "autres" (comme la prophétie).

Et si le parler en langue a lieu en privé ?  "Celui qui parle en langue s'édifie lui-même" (verset 4).

N'est-ce pas la raison pour laquelle Paul "désire que vous parliez tous en langues" (en privé), y compris nous ?

Comment le parler en langues peut-il nous édifier ?  C'est une autre question à laquelle je ne te demande pas de répondre.

Zacharie

Messages : 349
Date d'inscription : 07/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  gerardh le Mar 19 Fév 2019 - 11:10

______

Bonjour Zacharie,

Sur le parler en langues, je n'en sais guère plus que ce qui est indiqué dans les corinthiens.

En tout cas je ne pense pas que Paul soit très élogieux au sujet du parler en langues, bien au contraire, comme on le voit dans l'ensemble du texte y compris le verset 5.

Parler en langues dans l'Eglise OK mais personne n'y comprend rien, à moins qu'il n'y ait un interprète, ce qui, sauf erreur, n'a pratiquement jamais lieu (qu'on me signale les cas contraires). Parler en langues en privé OK mais en ce faisant s'édifie-t-on réellement soi-même ? Il est beaucoup plus simple de s'adresser à Dieu dans sa langue.

Dans une église évangélique, j'ai vu parler en langues et j'en suis ressorti avec un certain malaise. D'abord tout le monde parlait en même temps ce qui ajoutait au désordre. J'ai eu l'impression, peut-être fausse, que les gens (surtout des femmes) se forçaient soit pour se mettre en avant, soit pour avoir l'air de faire comme les autres.

Si dans mon milieu chrétien, un frère se mettait à parler en langues, nous serions très étonnés, mais nous l'écouterions, tout en priant pour qu'il y ait un interprète. A défaut nous inviterions la personne à la discrétion.


_______

gerardh

Messages : 1846
Date d'inscription : 30/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  Yoda le Mar 19 Fév 2019 - 11:43

Tu as relevé la phrase essentielle qui nie l'affirmation de gerardh comme quoi Paul ne serait pas élogieux envers le parler en langues: [quote="Zacharie"]


"Je rends grâces à Dieu de ce que je parle en langue plus que vous tous;" (verset 18)
Yoda
Yoda

Messages : 4379
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 68
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

http://glanages.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  Yoda le Mar 19 Fév 2019 - 12:01

gerardh a écrit:______

Bonjour Zacharie,

Sur le parler en langues, je n'en sais guère plus que ce qui est indiqué dans les corinthiens.

En tout cas je ne pense pas que Paul soit très élogieux au sujet du parler en langues, bien au contraire, comme on le voit dans l'ensemble du texte y compris le verset 5.

Parler en langues dans l'Eglise OK mais personne n'y comprend rien, à moins qu'il n'y ait un interprète, ce qui, sauf erreur, n'a pratiquement jamais lieu (qu'on me signale les cas contraires).
Erreur! Il y a parfois des parler en langues avec interprétation, j'ai même connu des personnes qui comprenaient tout ce que je disais en langues. De plus, dans le même sens, il y a les parler en langues qui s'adressent directement à un assistant dans sa propre langue ou dans une langue qu'il connaît. C'est souvent un témoignage très puissant.
gerardh a écrit:Parler en langues en privé OK mais en ce faisant s'édifie-t-on réellement soi-même ? Il est beaucoup plus simple de s'adresser à Dieu dans sa langue.
Personnellement je trouve beaucoup plus simple de m'adresser à Dieu dans une langue qui vient spontanément sur ma langue et sans avoir besoin de réfléchir à ce que je dis, puisque ce sont d"excellentes actions de grâces," (verset 17). Souvent le parler en langues ou le chant en langues m'ouvre à une prière plus profonde en français, ou je mêle les deux.

gerardh a écrit:Dans une église évangélique, j'ai vu parler en langues et j'en suis ressorti avec un certain malaise. D'abord tout le monde parlait en même temps ce qui ajoutait au désordre. J'ai eu l'impression, peut-être fausse, que les gens (surtout des femmes) se forçaient soit pour se mettre en avant, soit pour avoir l'air de faire comme les autres.
Ce n'est pas parce que c'est mal géré dans une église que cela le remet en question. Je vais juste te partager ma première expérience dans ce domaine.
Je venais de me convertir depuis 1-2 mois peut-être, et onm'a invité dans une réunion de prière pentecôtiste. Tous les parler en langues qui venaient de tous côtés me rappelaient de mauvaise expériences sous drogue dont celui du pasteur d'origine algérienne qui couvrait tout le monde avec ces shambalam balam! Mais de temps en temps je percevais un chant en langues très doux qui me donnait la paix.
Yoda
Yoda

Messages : 4379
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 68
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

http://glanages.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  Zacharie le Mar 19 Fév 2019 - 14:26

gerardh a écrit:______

Bonjour Zacharie,Parler en langues en privé OK mais en ce faisant s'édifie-t-on réellement soi-même ? Il est beaucoup plus simple de s'adresser à Dieu dans sa langue.

Pourquoi ne crois-tu pas ce que l'apôtre Paul, inspiré, enseigne en 1 Corinthiens 14.4: "Celui qui parle en langue s'édifie lui-même" ?

Yoda t'a déjà répondu en ce qui concerne la simplicité du parler en langue.

Le parler en langue, que le locuteur ne comprend pas, peut être comparé à ce que Paul dit, cette fois, en Romains 8 (DARBY):

26 De même aussi l'Esprit nous est en aide dans notre infirmité; car nous ne savons pas ce qu'il faut demander comme il convient; mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables;  27 -et celui qui sonde les coeurs sait qu'elle est la pensée de l'Esprit, car il intercède pour les saints, selon Dieu;

Ici le Seigneur entend et comprend nos soupirs, nos gémissements ou même nos larmes, et "celui qui sonde les coeurs sait qu'elle est la pensée de l'Esprit, car il intercède pour les saints, selon Dieu;" (au travers de nos "soupirs inexprimables" et dont nous ne comprenons pas la signification).

De même, celui qui parle en langue ne sait pas ce qu'il dit, mais Dieu à qui il parle le comprend (1 Corinthiens 14.2).

Que devons-nous faire ?

Paul pose la même question: "Que faire donc ?  Je prierai par l'esprit, mais je prierai aussi avec l'intelligence; je chanterai par l'esprit, mais je chanterai aussi avec l'intelligence." (verset 15).

Ne devrions-nous donc pas prier en langue (en "mystères" selon le verset 2) et aussi (à d'autres moments) avec notre intelligence ?

Peut-être voudras-tu en parler aux "frères" (très accrochés à leurs traditions).

Zacharie

Messages : 349
Date d'inscription : 07/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  gerardh le Mar 19 Fév 2019 - 17:46

_____

Zacharie,

N'y a t-il pas un peu d'ironie dans le fait de s'édifier soi-même ? Par contre édifier les autres est plus compréhensible.

Les soupirs inexprimables ne sont pas essentiellement des soupirs en langues. D'ailleurs c'est l'Esprit et non nous, qui intercède par des soupirs inexprimables.

Tu as très bien cité : Je prierai par l'esprit, mais je prierai aussi avec l'intelligence; je chanterai par l'esprit, mais je chanterai aussi avec l'intelligence." (verset 15). Faisons-le.


______


gerardh

Messages : 1846
Date d'inscription : 30/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  Clara le Mar 19 Fév 2019 - 20:57

Je n'ai pas l'impression que Paul soit le roi de l'ironie...

_________________
Etes vous cessationisme? - Page 4 Img_2111
Clara
Clara
Admin

Messages : 12755
Date d'inscription : 22/06/2012
Localisation : À tes côtés...

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  Zacharie le Mar 19 Fév 2019 - 23:06

gerardh a écrit:_____

Zacharie,

N'y a t-il pas un peu d'ironie dans le fait de s'édifier soi-même ? Par contre édifier les autres est plus compréhensible.

Les soupirs inexprimables ne sont pas essentiellement des soupirs en langues. D'ailleurs c'est l'Esprit et non nous, qui intercède par des soupirs inexprimables.

Tu as très bien cité : Je prierai par l'esprit, mais je prierai aussi avec l'intelligence; je chanterai par l'esprit, mais je chanterai aussi avec l'intelligence." (verset 15).  Faisons-le.


______


S'il y a un peu d'ironie dans les propos de Paul quant au fait de s'édifier soi-même, alors comment qualifies-tu ce qu'il dit au verset 17 (lis bien le premier mot): "Certes, tu prononces une belle prière de reconnaissance " (en langue).

Je n'ai pas dit que les "soupirs inexprimables" sont "des soupirs en langues".

En disant "Faisons-le", cela signifie que tu devrais parler par ton esprit (en langue) et par ton intelligence (avec ton vocabulaire)...

Zacharie

Messages : 349
Date d'inscription : 07/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  Yoda le Mar 19 Fév 2019 - 23:06

gerardh a écrit:_____

Tu as très bien cité : Je prierai par l'esprit, mais je prierai aussi avec l'intelligence; je chanterai par l'esprit, mais je chanterai aussi avec l'intelligence." (verset 15).  Faisons-le.


______

Donc fais-le toi aussi, prie par ton intelligence en français et par l'esprit, en langues.
Yoda
Yoda

Messages : 4379
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 68
Localisation : Vallée de Joux (Suisse)

http://glanages.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  gerardh le Mer 20 Fév 2019 - 10:46

________

Clara,

Paul sait au besoin manier l'ironie, quand il parle de ses détracteurs, qu'il nomme "les plus excellents apôtres" :

2 Corinthiens 11:5 Car j'estime que je n'ai été en rien moindre que les plus excellents apôtres.
2 Corinthiens 12:11 Je suis devenu insensé : vous m'y avez contraint ; car moi, j'aurais dû être recommandé par vous ; car je n'ai été en rien moindre que les plus excellents apôtres, quoique je ne sois rien.

___________

gerardh

Messages : 1846
Date d'inscription : 30/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous cessationisme? - Page 4 Empty Re: Etes vous cessationisme?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum